À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

De la pasta un soir de pénurie !

Féculents
23 mai 2006 / By / 12 Comments

Il existe, pour un italien, autant de façon de cuisiner la pasta que pour mes enfants me faire croire qu’ils connaissent leurs verbes irréguliers !

Salade de pâtes citronnée

Nombreuses, variées, innombrables, incalculables, et imprévisibles !!

 

Pour les uns c’est presque un acte de citoyenneté, tandis que pour les autres j’envisage vivement… non je ne peux décemment pas vous le dire ! je préfère vous laisser supposer et imaginer ;

En tout les cas, je suis certaine que la recette dont je vais vous parler a un nom dans les Pouilles, à Turin ou bien en Sardaigne ;

je n’en sais strictement rien puisque je n’ai fait qu’ouvrir mon placard, un soir ou les fameux verbes commençaient à s’imprimer sur le front de mes charmantes têtes blondes ;

 

Vous avez besoin :

1 boite de thon au naturel

 2 ou 3 c à soupe de câpres

 3 tomates de Marmande

 3 c à soupe d’huile d’olive

 ½ l de fumet de poisson

 2 tranches de pancetta

 250 g de tagliatelles

 une poignée d’olives

 du parmesan fraîchement râpé

 

 

faites revenir le thon égoutté dans l’huile d’olive ;

ajoutez les tomates mondées,

à défaut de fumet de poisson, utilisez le jus du thon au naturel avec du bouillon de poule, mouillez votre préparation ;

rajoutez les tranches de pancetta (dans le sud-ouest, on appelle cela de la ventrèche, en fait de la poitrine salée et roulée)coupées en morceaux ;

les câpres, les olives, et mouillez de nouveau de façon que la sauce ne sèche pas ;

pendant ce temps, vous avez naturellement fait cuire vos pâtes « al dente  » ; vous n’avez plus qu’a verser vos pâtes dans votre sauce, non ! je me trompe ;

égouttez vos pâtes, sans trop, quoi, ne les essorez pas ! versez-les dans un plat de service ;

recouvrez de sauce, puis de parmesan ;

et…

régalez-vous !

Si quelqu’un connaît les origines de cette pasta, merci de la garder pour vous ;

J’étais tellement fière de l’avoir improvisée !!!!!

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

risotto aux crevettes & maracuja
Risotto aux crevettes et maracuja
5 juin 2017
Rougail saucisses
Le rougail saucisse
1 mars 2017
pasta à la burrata
Pâtes à la crème de fromage et pancetta
25 juillet 2016

12 Comments

  1. Anonyme dit :

    humm des pates j’adore les pates, ca doit venir du coté italien de ma mere!

  2. papilles dit :

    J’aime beaucoup ta comparaison 🙂

  3. Iris dit :

    Dis, si je revise mes verbes irreguliers, j’ai droit a des pates moi aussi?!

  4. Anonyme dit :

    Mon Xème enfant n’est pas italien mais fan de pâtes en tous genres et sauces. Une de plus dans mon escarcelle!! Merci

  5. Anonyme dit :

    J’ai sûrement oublié mes verbes irréguliers…. mais si je me propose pour la vaisselle….. alors, je peux en avoir un peu ? steplé !

  6. gloria dit :

    Je n’ai pas d’origines italiennes (juste espagnoles) mais les pâtes, ça le fait toujours !!!
    Et la ventrèche roulée … hummmmm
    Arrête de martyriser tes enfants, ces pauvres anges innocents !
    🙂

  7. cathy dit :

    Miammmmm

    De la pancette, des pâtes , du parmesan, elle est géniale ta recette, et je suis sûre qu’elle plaira chez moi. Quelle belle impro !

  8. Gracianne dit :

    Pasta Dume, on peut la baptiser. Ici, on est en France, on a le droit d’inventer toutes les pates que l’on veut sans que les convives crient au sacrilege.

  9. elvira dit :

    À la « putanesca!…? Rapide et bon! 😉

  10. manène dit :

    salut fille je viens de me promener dans ton site bravo cela vaut le coup continue !

  11. je publie ta phrase « il existe pour un italien… » sur FB avec ton lien

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :