À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

22 octobre 2005 / By / 8 Comments

De passage à Albi, nous avions dîné dans un restaurant que j’avais beaucoup apprécié : Lou sicret tout près de la rue Timbal ;

ce n’est pas réellement le restaurant traditionnel tel que vous le connaissez, mais plutôt un troquet sombre avec des tables sans nappe et un patron plein de bonhomie ;

Ma recette préférée était la purée du pôvre ;

J’ai attendu une occasion particulière pour tenter de la reproduire :

Vous avez besoin de :

1,5 kg de pommes de terre

1 petit foie gras de canard

2 truffes

4 œufs de ferme

beurre cru

un petit rien de muscade

du sel et du poivre

Faire cuire les pommes de terre à l’eau salée ou bien dans du lait ;

faire sauter le foie tranché en 4 escalopes ;

j’ai utilisé une poêle anti-adhésive très chaude ; un aller retour suffit, puisque le foie doit rester fondant ;

pocher les œufs ds une eau légèrement vinaigrée ; la base du cuit-vapeur convient très bien puisque la température reste constante ; c’était parfait ;

émincer les truffes ;

écraser les pommes de terre à la fourchette ; rajouter le lait nécessaire pour avoir une bonne consistance ;

rectifier l’assaisonnement ;

ajouter une cuillère à soupe de beurre cru et mélanger la moitié des truffes ;

dresser sur des assiettes chaudes, recouvrir d’une escalope de foie et d’un œuf, décorer de lamelles de truffes, c’est prêt !

Une petite sauce ne nuirait pas à l’ensemble ; peut-être un fond de veau accompagné de quelques pelures de truffes et très légèrement monté au beurre ?

Le millésime 1982 que nous avons ouvert a donné toute son amplitude avec ce plat finalement tout simple !!

la_pur_e_du_p_vre

J’aime bien ça ;

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

porc aux marrons
Porc aux marrons
28 mars 2017
terrine de daube à la polenta
Jolie terrine de daube de boeuf à la polenta
23 mars 2017
Rougail saucisses
Le rougail saucisse
1 mars 2017

8 Comments

  1. Mercotte dit :

    je veux bien être pôvre tous les jours moi ! pour avoir de la purée tiens donc !

  2. Anonyme dit :

    Pauvre de moi!

    Même pas la possibilité d’être pôvre ici!
    Ouin!
    Passe du bon temps dans ta montagne noire desservie par les corbeaux et les foies gras de canards.

    Bisous, Bellissima

  3. Anonyme dit :

    Je connais ce plat…et forcement j’adore ! Le mélange de la pomme de terre, de l’oeuf et du foie…et de la truffe bien sûr..simplement magnifique.
    Merci d’en avoir parlé !

  4. Anonyme dit :

    Mmmmh…
    Si j’avais du foie gras, je f’rais bien une purée du pôvre, mais j’ai pas de pommes de terre !

  5. Anne-Cé dit :

    je connais cette adresse !

    et je connais aussi cette purée du pôvre ! un régal d’hypocrisie… ;o)

    si tu dois retourner sur Albi, j’ai plein d’autres bonnes adresses à recommander !

  6. Tu fais dans les bonnes oeuvres maintenant ?

    Je veux bien être de tes pôvres !

  7. lilizen dit :

    pfffff!

    La purée c’est quelque chose quand même…
    Mais Dumé tu es une diablesse!
    Abomiffreuse recette en vérité!
    Laurence tu reprends Coluche avec brio…et je te suis…car, (snif!) pas de foie…ni de truffes d’ailleurs… Heureusement il me reste les patates!

  8. brigitte dit :

    put*** !!

    hou là là !! vite une recette pour devenir pôvre !!
    des lieux communs, des gouts communs, à bientôt donc.
    Pace salute !

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :