À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Le thieboudienne sénégalais (riz au poisson)

Le salé de Chai DumèPlat completSénégal
les poissons & le chat
26 novembre 2013 / By / 4 Comments

Chaque jour sans école correspondait pour elle à un jour de liberté ineffable ; cette sorte de liberté dont on ne connait le prix que lorsqu’elle a disparu… mais à son âge, tout est bon à prendre, à explorer et à savourer ; 
je la regardai descendre, les cheveux blondissants par les effets conjugués de la mer et du sel ; les téléphones avaient sonné et le rendez-vous était pris ; 
allure décidée, sourire aux lèvres et grande planche de surf sur l’épaule elle partait rejoindre sa bande de copains ; 
DSCF8858
 
la journée leur appartenait avec sa myriade de plaisirs volés, un déjeuner sur le sable tous autour du fameux plat sénégalais, le thiep ; d’autres l’appellent le thieboudienne, mais c’est toujours la même chose : du riz, du poisson liés avec une sauce à base de bouillon cubes Maggi et de concentré de tomates, les deux principaux ingrédients de la cuisine sénégalaise ; 
assis, autour d’une grande bassine en inox, les enfants avaient été invités par les Sénégalais qui s’occupaient de la petite buvette de la plage ; d’une main experte, ils faisaient une boulette mêlant riz et poisson et engouffraient tout çà avec un appétit vorace… tellement mieux que d’emporter un picnic de la maison ! 
Vous avez besoin

3 tilapias ou bien famille des sarr ou des pagres ou bien des dorades portions

1 bouquet de persil plat3

4 feuilles de laurier

1 cuillère à soupe de thym

1 bouquet de petits oignons verts

4 oignons jaunes

5 bouillons cubes Maggi ou Jumbo

6 cuillères à soupe de concentré de tomates

2 ou 3 tomates fraîches

1 cup d’huile de friture

sel & poivre du moulin

1 kg de brisures de riz

1 livre de carottes

2 aubergines

1 livre de gombos

les poissons & le chat

 

commencez par nettoyer et vider parfaitement les poissons ;
mettez l’huile à chauffer dans un grand récipient, afin de faire frire le poisson puis préparez le hachis en mixant persil, oignons verts et le thym ;
à l’aide d’un couteau pointu, incisez les poissons et glissez dans les fentes réalisées la moitié de la marinade ; lorsque l’huile est bien chaude, faites rapidement frire les poissons ;
vous pourriez également le faire griller pendant 10 mn au four très chaud ;
j’ai réduit la quantité de riz habituellement utilisé ; dans un fait-tout mettez 4litres  d’eau et attendre l’ ébullition ;
lavez le riz et le mettre à la vapeur pendant 20 à 30 minutes ; gardez au chaud ;
dans une grande cocotte, faites chauffer un peu d’huile et faites revenir les oignons finement émincés puis ajoutez le concentré de tomates et les tomates coupées en quartier ;
ajoutez 1,5l  d’eau, les carottes et les aubergines coupées en tronçons ; rajoutez le reste du hachis en même temps que les okras et ensuite les poissons ; laissez mijoter environ 15 mn afin que les saveurs se mélangent ;
retirez les poissons du récipient et levez les filets pour que la dégustation soit plus pratique ;
retirez les légumes de la casserole et gardez au chaud ;
mélangez dans la cocotte, les brisures de riz précuit à la sauce ; baissez le feu et laissez réduire… selon votre goût le riz sera cuit au bout de 20-25 mn ; salez & poivrez à votre convenance ;
voilà, c’est prêt ! versez le riz dans un grand récipient en inox, les morceaux de poisson au milieu et les légumes ainsi que la sauce restante tout autour ;
dégustez en formant une boulette de riz avec la main droite (toujours la main droite !) et aidez-vous de pain pour manger le poisson et les légumes ;

 

 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Ragout de morue au olives noires et poivre vert
Ragout de morue au olives noires et poivre vert
25 avril 2017
Tourte au poireau, fenouil et truite fumée
3 avril 2017
porc aux marrons
Porc aux marrons
28 mars 2017

4 Comments

  1. Patricia Lux-Martel via Facebook dit :

    Coucou Dumè, c’est pas tout à fait ça… Thieb (ou tiep), ça veut dire « riz ». Après, tu as le thieboudienne (riz au poisson) ou le thiebouyap (riz à la viande). Donc le thieb tout seul, c’est plutôt du riz à la sauce tomate seulement, sans poisson.

  2. gracianne dit :

    Je me disais bien que le titre avait changé depuis tout a l’heure. mais le résultat a toujours l’air aussi bon.
    Un peu de nostalgie sénégalaise?

    • dumè B dit :

      yep, j’ai réagi au commentaire de ma coupine Patricia ; 🙂
      comment ne peut-on pas être nostalgique du Sénégal ? les marchés, les odeurs, le soleil….
      bien que j’ai les mêmes ingrédients aux Comores, la vie est différente ;

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :