À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Tajine de souris aux fèves et pruneaux 

Around the worldPied noirViandes
ssouris aux fèves et pruneaux
8 février 2016 / By / 2 Comments

Il est des tajines dont on se souvient…. comme les histoires d’amour finalement ; permettez du peu les amis….😉

On s’en rappelle parce qu’ils avaient quelque chose de spécial et de particulièrement savoureux ; celui-ci est de cette trempe ;

La sauce était courte et onctueuse et l’assaisonnement parfait ;  n’oubliez pas que le tajine est l’équivalent de notre pot-au-feu : des morceaux peu onéreux mais goûteux qui mijoteront longtemps ; ici, dans mon île de l’océan indien je trouve facilement des souris de mouton importées probablement d’Afrique du sud ;

Comme à mon habitude, je laisse mon ami le four gérer la cuisson : douce et longue ;

ne changez rien surtout ;  😉

Vous avez besoin

           1 souris / personne

1 oignon finement émincé

1 livre de fèves surgelées

1 rhizome de 1 cm de gingembre râpé

1 rhizome de 1 cm de curcuma râpé

3 bâtons de cannelle

1 cuillère à soupe de piment

sel & poivre du moulin

1 cuillère à soupe de cumin en grains

2 cuillères à soupe de zestes de citron confits *

 Un peu pressée par le temps, je n’ai pas torréfié les épices au préalable ; même pas grave le résultat était…. somptueux ! donc, déposez tous les ingrédients dans une cocotte qui supporte la chaleur du four ; sauf le coriandre et les pruneaux ;

assaisonnez gentiment avec le sel et légèrement avec le poivre ; le poivre noir que j’utilise n’apprécie pas trop la cuisson ; il est peu piquant et délicatement parfumé ; je le rajoute donc quasiment à la fin de la cuisson ;

recouvrez d’eau à niveau et amenez doucement à ébullition ; déposez dans le four préchauffé à 120°C et partez faire vos courses, danser, vous baigner ou plus simplement travailler comme je l’ai fait ; pendant 4 h ; oui, une 1/2 journée normale de boulot ;

à votre retour, vérifiez la cuisson ; prenez une louche ou deux de bouillon et faites-y gonfler les pruneaux ; de cette façon, ils ne seront pas complètement délités dans le plat ; si vous jugez que la sauce est trop « longue », retirez le couvercle et faites réduire à feu moyen ;

déposez les souris dans le plat de service, nappez de la sauce très onctueuse, n’oubliez pas les pruneaux et ajoutez quelques pluches de coriandre ;

Enjoy !

souris aux fèves et pruneaux

Depuis ma nouvelle installation, le four est dans le jardin…. pratique lorsque le thermomètre frôle les 33°C mais dommage pour les bonnes odeurs…… 😉

le four sur la terasse

le four sur la terasse

 

* ce sont des zestes de citrons confits dans du sucre de canne et utilisables dans toutes sortes de préparations tant sucrées que salées ; C’est Yohan Musseau qui prépare ette petite merveille et il fréquente le marché de la Réole le samedi matin ; 

il habite à Cazeville – 33430 – Bazas – 0673766136 – yohannmusseau.blogspot.com. 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Ragout de morue au olives noires et poivre vert
Ragout de morue au olives noires et poivre vert
25 avril 2017
lapin à la moutarde ancienne
Lapin à la moutarde ancienne
15 avril 2017
sauté d'agneau réglisse & cumin
Sauté d’agneau réglisse & cumin aux petites carottes
4 janvier 2017

2 Comments

  1. gracianne dit :

    Quelquefois, je reve de vivre dans un pays ou le four serait sur la terrasse…
    Bises amicales.

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :