À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

7 juin 2012 / By / 4 Comments

Comme dans un rêve lorsque le héros dit « prépare tes bagages, nous partons dans une heure; l’Espagne n’est pas loin et nous passerons par le chemin des écoliers au travers du Pays Basque  » ;

sauf que dans les films, le soleil est au rendez-vous ; et les microbes ne se ruent pas sur le héros comme mes « molécules » sur un paquet de fraises tagada….

mais ressortir ses pulls, ses bottes et son ciré au mois de mai, pour de longues promenades en bord de mer, a un côté suranné comme les ladies anglaises qui se protègent du soleil pour ne pas gâcher leur teint ;

du coup, l’hôtel choisi nous replongea dans cette ambiance feutrée des palaces du XIXème…

hôtel de Londres et d'angleterre

 

voir la plage principale de Saint Sébastien battu par les vents, sans personne pour troubler cette espèce de fureur des Dieux….

la plage abandonnée par les touristes, uniquement pour nous, depuis l’hôtel… belle architecture de la fin du XIXème siècle, ce fut une ville excessivement cosmopolite en début de siècle dernier ;

la plage de la Conchã, plus d’un kilomètre de long en plein coeur de ville….

et puis quelques moments magiques chez des cuisiniers d’excellence :

2 chefs tout aussi talentueux, le premier Iñigo Lavado, un ancien de chez Ferran Adria et de chez Ducasse ; il a simplement rajouté sa touche perso en offrant de vraies assiettes complètes et goûteuses réalisées avec des produits extrêmement simples….

menu Irun Dastatu : ravioli aux champignons, pavée de morue confite club Ranero, joue de boeuf cuisinée et chocolat et noix sur la braise ; 35 euros ;

la joue de boeuf est un vrai bonheur….

IÑIGO LAVADO, restaurante, av. iparralde, 43

edificio ficoba, 20302 Irun ;

T (00 34) 943 639 639

 

Iñigo Peña, s’est installé dans « les sous-sol » de l’excellent hôtel Nizza produit lui aussi une cuisine de grande qualité avec des basiques du marché ; sa touche personnelle se niche dans une carte courte et parfaitement maîtrisée par ce tout jeune chef de 26 ans ; en semaine un menu génial à 26 euros ;

Restaurant NARRU

Zubieta, rue, 56

San Sebastian

T (00 34) 943 423 349

 

Naturellement une visite au marché s’imposait…. vivant et sympathique comme je les aime !

une chose pourtant m’a interpellé….. jugez-en vous même !

j’ai bien aimé ça malgré la pluie, le vent…. et le reste 🙂

 

 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

jacques
Le jardin mahorais
7 novembre 2016
flowers
L’âme de la maison près de la plage
1 septembre 2014
Crème aux oeufs et aux combavas, chronique malgache #2
12 novembre 2013

4 Comments

  1. gracianne dit :

    Il peut pleuvoir, mais peu importe, quand ton amoureux t’emmenes en balade, c’est toujours bien.
    Merci pour les adresses tres gourmandes – decidement les chefs basques espagnols sont en plein essor.

    Pas mal les produits surgeles en vrac. J’aime bien l’idee de pouvoir voir ce que tu achetes.

  2. Pom dit :

    J aime tes commentaires. San Se est tjs aussi beau quelque soit la météo. Ce lieu est magique. Meme pour les microbes qui attaquent les baroudeurs aguerris….

  3. dumè B dit :

    Merci et bienvenue amie Pom ; encore plus magique avec un baroudeur aguerri dis tu ?
    😉

  4. dumè B dit :

    Tu as raison Gracianne, intense, délicieux et extrêmement dépaysant ;
    Les deux Inigo ont un réel talent ainsi qu’une maîtrise parfaite des cuissons, tant douces que « minute » ;
    Un peu plus mitigée pour les produits surgelés ; l’air ne dessèche t’il pas les produits ? À moins que la rotation soit très rapide ;

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :