1 souris, 2 souris, 3 souris….

Viandes
6 février 20084 Comments

Non, rassurez-vous la souris est bel et bien dans le potage….

aujourd’hui il sera question des souris d’agneaux ;

vous savez bien cette petite partie jouxtant l’os du gigot ; c’est un muscle un peu gélatineux qui a besoin d’une préparation cuisson longue & douce ; la préparation, quant à elle se fait en « 2 coups de cuillères à pot ! »

cette recette est super, en ce sens que le but du jeu est d’obtenir une souris confite et fondante ; elle sera merveilleuse réchauffée, mais je vous suggère de la faire cuire au four à 160°C ;

préparez vos souris, accompagnez-les par exemple d’un gratin de pomme de terre ;

mettez ces deux plats au four et partez voir votre grand-mère, au cinéma ou à la réunion de parents d’élèves du petit dernier…..

Vous avez besoin

4 ou 5 souris d’agneau

3 gousses d’ail

1 gros oignon

1 feuille de laurier

1 branche de romarin

1 cuillère à soupe de farine

250 cl d’eau

1 bouillon kub

2 cuillères à soupe de concentré de tomates

1 cuillère à café de sucre

quelques feuilles de basilic

sel & poivre du moulin

faites revenir dans un petit peu d’huile d’olive les souris d’agneau ;

comptez 1 souris par personne sauf si Gargantua est invité à votre table…

réservez et jetez le gras de cuisson ; versez à nouveau de l’huile d’olive et faites fondre les gousses d’ail et l’oignon émincé ;

rajoutez les souris et la farine ; attendez qu’elle forme une petite croute ; cela prend 1 minute ;

versez le concentré, le sucre, le laurier, le romarin, l’eau (ou bien du vin blanc ) le kub et assaisonnez à votre goût ;

faites reprendre l’ébullition sur feu vif pendant 1 minute ;

glissez votre récipient couvert dans le four à 160 °C ;

surveillez 1 fois ou deux pour veillez à ce qu’il reste suffisamment de liquide ; j’ai « checké » pour vous, et je n’ai absolument rien rajouté ;

profitez donc de votre temps libre pour faire la sieste !

quelques heures plus tard une délicieuse sauce s’est formée odorante, riche et pleine de saveurs ;

au moment de servir chiffonnez quelques feuilles de basilic ; il ne doit pas cuire mais la chaleur du plat, mettra en valeur ses parfums ;

le gratin de pommes de terre de Girardet nécessite lui aussi une cuisson douce et longue ; profitez de la chaleur du four pour préparer ces deux recettes ;

J’aime bien ça ;

Vous aimerez aussi

la tourte au chapon de Grignols
Leftover, la tourte au chapon de Grignols
6 janvier 2018
Le chapon de Grignols avec sa sauce aux cèpes
26 décembre 2017
filet mignon aux saveurs asiatisantes & cuisson douce
Filet mignon légèrement asiatisant avec une cuisson merveilleuse…
8 novembre 2017

4 Comments

  1. Bergeou dit :

    J’aime beaucoup les souris d’agneau, c’est mon morceau préféré !

  2. tifenn dit :

    Ca sent bon dans l’idée! l’agneau est la viande que je préfère, et cette recette ets parfaite!

  3. Tiusha dit :

    Un de mes morceaux favoris aussi, particulièrement savoureux…

  4. Gracianne dit :

    Une recette a faire les yeux fermes.

Leave a Reply

id quis quis, vel, justo ut Aenean Sed