À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
velit, libero odio ut mattis Praesent mattis dolor. adipiscing in ut
8 mars 20074 Comments

Le printemps n’est pas loin pour vous ; dans diverses régions vous semblez « marcher vers la lumière » ;

me permettez vous de faire quelques pas en arrière ?

Noël et ses extravagances culinaires m’ont à peine effleuré cette année ;
je pense que c’était la seconde fois de mon existence que je n’officiai pas dans la cuisine ; c’était comment dire…. différent !

Le climat,largement au dessus de 0°C, le lieu, une île perdue mais bénie des Dieux : je veux parler de Mar Lodj ;

région de mangrove entre la Casamance et Dakar formée d’une multitude d’îles essaimées dans un enchevêtrement de bras de mer : les bolongs ;

Dans le campement, des « farés », des « cases », des « suites » (choisissez le terme qui vous convient le mieux…) suffisamment éloignées les unes des autres pour pouvoir apprécier les retrouvailles dans la salle à manger commune ;

 

la pêche du jour

 

Elle fut évidemment transformée en salade tahitienne ; cette recette figure maintenant dans le menu du « campement » ;

mes trois pêcheurs (qui a dit devant l’éternel ?) avaient tellement assurés qu’une grillade au barbecue avec une petite sauce à l’oignon fut nécessaire pour leur faire un sort ; prenez une gousse d’ail et un oignon et émincez-les dans une casserole avec 5 ou 6 cuillères à soupe d’huile neutre ; lorsqu’ils sont fondus rajoutez la valeur d’une cuillère à café de moutarde et la même dose de vinaigre ; n’hésitez pas à essayer, cette « salsa » égaiera même vos poissons vapeur ;

les denrées manufacturées viennent de Dakar par chaloupe, non par pirogue (c’est plus petit ) ; on trouve de la viande sur l’île, du zébu je suppose, et  poissons et crustacés sont locaux et déclinés avec beaucoup d’ingéniosité par Marie ;

un charme fou

et puis, et puis des rencontres aussi enrichissantes que formidables ; ne trouvez-vous pas que les rencontres de voyage ont une saveur particulière ?

mailto:lebazoukdusaloum@orange.sn

Je connais quelques jeune femmes (rassure-toi Ruf, je ne citerai pas de nom ! ) qui sont en pleine préparation de leur honeymoon ; cela serait une belle destination, n’est-il pas ?

J’aime bien ça ;

Je viens de retrouver le menu de mon dernier réveillon, un peu disons, « étoffé » ;

j’avoue qu’il me laisse songeuse ….

pour le 24 :
* terrine de foie gras / magret ( 2 kg)
* huitres à volonté
* pain surprise
* salade/fromage
* fruits frais
* et ……

pour le 25 en accompagnement des cafés/thés/jus de fruits :

  • Gravlax et ses sauces
  • huitres
  • salade d’endive aux noix

  • dim sun

  • mini muffins
  • parmentier de canard
  • velouté de brocololi au coquilles st jacques au verre

  • le velouté de châtaignes au foie gras

  • 4 ou 5 gigots de cabris de 7 h
  • à nouveau des fruits exotiques* des mendiants

Vous aimerez aussi

Alliance d'exception :
Accords exceptionnels dans le Médoc.
26 septembre 2018
nosy lodge
Le Nosy lodge
21 août 2017
jacques
Le jardin mahorais
7 novembre 2016

4 Comments

  1. Taty Val dit :

    voilà de jolies photos , merci de nous les avoir fait partagé.

  2. Doria dit :

    Très joli voyage.

  3. Gracianne dit :

    Ton menu de l’année dernière est tout un programme, mais je dois avouer que je prefere voyager avec celui de cette annee, et le portrait de cette si jolie jeune femme.

  4. Anne-Cé dit :

    l’ami Ruf a bien lu ce billet, mais il a fait celui qui ne saisissait pas l’allusion semble-t-il…

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

luctus Curabitur lectus dolor efficitur. sit ante.
%d blogueurs aiment cette page :