À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
venenatis dapibus ut fringilla porta. amet, venenatis, dolor non Praesent

Le gazpacho et son cousin le salmorejo de Cordoue

EspagneSoupes
28 août 20075 Comments

Tout le monde connait le gaspacho andalou et possède « sa » recette complètement authentique ; la mienne est, pour le moins empirique, puisque je l’avais noté il y a….. Non, je n’ose même pas vous le dire ! enfin c’était au siècle dernier et vous n’en saurez pas plus !

Vous avez besoin
1 kg de tomates bien mûres
1 poivron rouge
1 gros oignon
6 gousses d’ail
150 g. de pain rassis
3 ou 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
le jus de 1 citron
sel et poivre du moulin
quelques coques
du coriandre
des oignons verts,

Passez au moulin à légumes ou bien au mixer vos tomates selon que vous avez de l’électricité ou pas (je me reconditionne pour mon retour au Sénégal ! ) ah zut pour la suite branchez le groupe électrogène ou bien…. choisissez un meilleur moment !
mixez donc l’oignon, le pain rassis pour en faire de la chapelure fine, l’oignon, 3/4 de poivron rouge et l’ail ; versez vos ingrédients dans un saladier, puis rajoutez le jus de citron et l’huile d’olive ; lorsque le tout est bien mélangé et assaisonné prenez une louche pour remplir dans de jolis verres cette soupe glacée ; parsemez de pluches de coriandre, de crevettes, et d’un peu de poivron finement découpé ;
je ne mets jamais de concombres dans mon gaspacho pour cause d’incompatibilité d’humeur, mais les puristes en rajoutent toujours ;

et pour le salmorejo de Cordoue,

 

Vous avez besoin

1 kg. de tomates bien mûres
300 g de pain rassis
1 poivron vert et un autre rouge
3 oeufs
1 tranche un peu épaisse de jambon cru
6 gousses dail
huile d’olive
vinaigre de vin

 

Il est un peu différent, dans la mesure ou la consistance en est beaucoup plus épaisse ; utilisez donc davantage de pain rassis et suivez le même processus ;

Coupez le pain en petit morceaux, dans un saladier ; ajoutez au moins 5 grosses cuillères de bon vinaigre ; lorsque le pain a absorbé le vinaigre, montez votre « mixture » avec environ 30 cl d’huile d’olive ; écraser l’ail ;
Mélanger les poivrons en très petits morceaux, les tomates mixées, le pain et l’ail ; assaisonnez ;
laissez reposer au frigidaire pendant une petite heure pour que les goûts se mélangent ; faites cuire les oeufs jusqu’a ce qu’ils durcissent (10 mn à partir d’eau froide ) ; passez les à la moulinette ; coupez le jambon en petits dés ; le remplacer par de fines tranches de chorizo est une bonne idée ; servir très frais ;

J’aime bien ça !

Vous aimerez aussi

Velouté du dimanche soir : avocat coriandre.
5 octobre 2018
velouté au champignon
Velouté au champignon aux arômes de sous-bois
27 novembre 2017
Potage printanier à la semoule, salade verte et piment d'espelette
Potage printanier à la semoule, salade verte et piment d’espelette
2 mai 2017

5 Comments

  1. Brigitte du Sud dit :

    moi c’est la Casera que je zieute 🙂
    souvenir du siècle dernier aussi !!
    c’est le rentrée ? bon courage

  2. Ca fait plaisir de voir des personnes qui connaissent le Salmorejo … en plus il a l’air vraiment tres bien fait et delicieux

  3. Anonyme dit :

    Moi aussi j’adore le gaspacho.
    Je prends ta recette… j’en cherche toujours une exceptionnelle…

  4. Servane dit :

    Le salmorejo, ça me tente carrément. Mais là, il fait trop chaud pour cuisiner…
    Bisettes !

  5. Bergeou dit :

    Moi aussi j’aime bien ça !

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ante. dictum ut suscipit porta. libero in ut
%d blogueurs aiment cette page :