24 juin 20112 Comments

« …au large d’une ile
Dont les blancs villages
Ne sont animés
Que de la stridence
De ces oiseaux
Faucheurs de soleil
Dormeurs de lune
Dans la torpeur estivale
Au large d’une ile
Où le cristal des eaux
Se transforme en encre. »

Pier

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

rosier Pierre de Ronsard
Lorsqu’elle était petite fille…..
25 janvier 2017
Lettre ouverte à Catherine
8 mars 2015
femmes aux Comores
Femmes aux Comores
18 novembre 2011

2 Comments

  1. gracianne dit :

    Beau, tres beau. Harmonieux.

  2. Jean Michel dit :

    Toutes mes pensées vous accompagnent,
    que les flots de la mer lui soient doux…

Leave a Reply

libero. eleifend id ut Sed Phasellus consequat. vel, et,