La mouna de Pâques

Les doux mets de DumèPieds noirs
10 avril 200914 Comments

Il était temps de vous parler de la mouna de Pâques…

 la porte du four ayant malencontreusement explosée j’ai un peu de mal à maîtriser les cuissons ces temps-ci 😉 ;

 mais le goût est là et bien là ; reste à travailler l’apparence… nous aurons donc des mounas pour Pâques ; mouna

mais, nous n’irons pas pour autant sur la montagne avoisinant le Fort Lamoune (qui donna paraît – il son nom à cette sorte de brioche ) à Oron, nous ne  mangerons pas sur l’herbe, le riz traditionnel espagnol au poulet ( arroz con pollo ) ; par contre,  les petits déjeuners de la semaine ressembleront à ceux de mon enfance ou bien à mes goûters de cette époque estudiantine ou j’allais à » la Vosgienne » *,  cours de l’Yser faire le plein de longuanisses et de mounas…

Vous avez besoin

1 kg de farine

300 g de sucre

5 ou 6 œufs

6 cuillerées à soupe d’huile

75 g de beurre

2 zestes d’oranges rapées + jus + zeste de citron

80 g de levure du boulanger

4 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger

500g de sucre concassé

 


 

D’abord le levain ; délayez dans un récipient les 4 cuillerées d’eau de fleur d’oranger ainsi que la levure de boulanger.
rajoutez environ le quart de la farine en pétrissant lentement  ; couvrez et oubliez votre levain jusqu’au lendemain si vous le laissez au frigidaire ou bien 2 heures à température ambiante ; il sera prêt lorsqu’ il aura doublé de volume ;

ensuite, dans une terrine, travaillez les œufs avec le sucre parfumé au zeste d’orange et de citron ; ajoutez l’huile, le beurre en petits morceaux, le jus d’orange ; versez tout doucement le reste de la farine restant ; ajoutez le levain, et pétrissez le tout à la main pendant un petit quart d’heure ; rappelez-vous, c’est la main qui ramène la pâte vers soi et le poignet qui repousse ;
la pâte recouverte d’un torchon, laissez la  reposer 3 h ou plus dans un endroit tiède ; reprenez  ensuite la pâte et formez des boules rondes ( de la taille d’un gros bol ).
Sur la plaque du four recouverte d’un papier sulfurisé beurré et fariné  installez les mounas bien sagement alignées ; couvrez à nouveau d’une serviette et mettez dans un endroit tiède pendant encore 1 h 30 ; incisez alors le dessus des mounas d’un croisillon de 4 cm ; lors de la dernière « poussée », elles vont éclore et gonfler ;
dorez-les au jaune d’œuf et saupoudrez de sucre  grossièrement concassé ; préchauffez le four th 6, enfournez la plaque pendant 30 à 40 mn.
Elles sont cuites, lorsque la pointe d’une lame de couteau ressort propre ;

j’aime toujours autant ça !


* visiblement « la vosgienne » existe toujours mais semble s’être spécialisée dans les produits méditerranéens en général ; visiblement pas mal de spécialités corse : Lomo sec, Figatelli, Coppa, Pancetta… à tester en urgence donc !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

potion magique au miel
Le miel est votre ami : recette d’une potion magique
15 janvier 2018
poires confites au vin blanc
Poires au vin blanc pour un déjeuner d’automne
12 octobre 2017
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
5 octobre 2017

14 Comments

  1. gracianne dit :

    Non seulement je vais te laisser un commentaire, mais je vais essayer de les faire celles-ci. Merci M’dame, et bonnes Paques.

  2. bergeou dit :

    J’ai découvert cette brioche grâce à ma belle-famille, pieds-noirs d’Algérie…c’est délicieux !

  3. Leocadie dit :

    JE vais essayer ça me tente …
    Et la Vosgienne cours de l’Yser je regrette de ne pas l’avoir connue quand j’habitais BX!

    • dumè dit :

      ah ! mais parce que tu as aussi habité à Bx ? world is so small…
      tu devrais en trouver à Nouméa, je me souviens d’une boutique qui faisait des « cocas » petits patés à la frita, de la soubressade et des mounas d’enfer ; V.D.C, il me semble ;

  4. Recette bio dit :

    Mais comment tu as fait pour faire exploser la porte du four ? 😀

    • dumè dit :

      vraiment pas grand chose ; un matin 1001 éclats de verre par terre… à partir de là, pas évident de gérer les températures ;
      heureusement que ma smeg préférée m’attend en Fronce ;
      😉

  5. creadidi dit :

    Hummm çà me fait penser qu’il m’en reste une au congèle !!!
    Miammm , j’aimerais bien testé le lom aussi, mais trouve pas la recette enfin je vais la chercher !!!

  6. Bige Rvl via Facebook dit :

    Ma TL parle donc « mouna » ce matin… Après mercotte, SergeCarbonell, c’est ton tour 🙂

  7. Bige Rvl via Facebook dit :

    Oui, j’ai lu ! Tu es incroyable : réussir à faire exploser 1 porte de four

  8. Amélie Berre via Facebook dit :

    Bon il ne me reste plus qu a venir a moroni pour deguster ta mouna!! moi aussi c est toute mon enfance et une grande recette de famille…

Leave a Reply

consequat. elementum ut efficitur. ipsum lectus