La pêche miraculeuse

Le salé de Chai DumèPhotos
29 septembre 20085 Comments

A la maison, tout le monde attend le retour du Pêcheur avec impatience ;

pour diverses raisons d’ailleurs ;

Milka le chat, pour se taper la cloche,

Grochien, pour faire la nique à Milkalechat ;

les molécules, pour terminer leurs devoirs de maths,

et moi, pour décider du menu du jour ;

et là, nous avons tous été bluffés !

il venait de pleuvoir, la mer était redevenue calme mais encore opaque d’avoir été « malmenée » ;

un peu de profondeur….. et tout s’est éclairci ;

vous avez là la meilleure description possible du poisson frais :  chair ferme,  ouïes bien rouges, aspect lisse & brillant et regard curieux ;

glups !

les dorades coryphènes avec leurs grosses écailles ont eu leurs filets levés par une main experte ;

sans être écaillées, elles ont atterries sur un grill bien chaud ;

à l’unilatérale en quelque sorte ; cela a permis de conserver un poisson moelleux à souhait, à la texture fondante ;

simplement une noisette de beurre frais et un filet de citron vert ;

J’aime bien ça !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Benja le fondeur d’alu, chroniques malgaches # 3
20 novembre 2013
Chronique malgache, l’île rouge…. #1
8 novembre 2013
big fich
Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore
24 octobre 2012

5 Comments

  1. Anonyme dit :

    Tu m’étonnes que tu aimes ça! J’en redemande! Et c’est tellement bien dit qu’on se laisse aller au gré des vagues!

  2. Anonyme dit :

    Mais c’est qui ce pêcheur miracle ?

  3. Anonyme dit :

    Tu m’étonnes que tu aimes ça! J’en redemande! Et c’est tellement bien dit qu’on se laisse aller au gré des vagues!

  4. Silo dit :

    purée! ça ne rigole pas chez toi et mon pêcheur de rêver devant ton écran…..

  5. gracianne dit :

    Tu m’etonnes que c’est bon. Bravo au pecheur!

Leave a Reply

ut ante. Aenean dolor. neque. consectetur