À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
venenatis, accumsan id, leo. libero. luctus sit Nullam

Le livre de ma copine Esterelle Payani, “Yaourts”

1 2 3, basiques !
20 août 20106 Comments

Vous ai-je dit que j’étais depuis de nombreuses semaines occupées à organiser la maison des vignes ? vous l’aviez remarqué, non ? beaucoup de nouvelles recettes dans mon escarcelle mais pas encore de connexion internet ; nous venons à peine d’enfouir 300 m de câble téléphonique….

j’y retrouve avec le plus grand plaisir, des babioles & broutilles qui font ma joie depuis de nombreuses années mais que j’avais oublié, enfermées qu’elles étaient dans des grands cartons sombres ou des cantines métalliques datant quasiment d’Hérode, du retour d’Afrique du nord de mes parents…..

miraculeusement tout a, tant bien que mal, résisté aux voleurs, souris et autres inondations….

je suis absolument ravie d’avoir réussi à mettre la main sur une yaourtière Yalacta en alu, avec en plus le thermomètre dans son étui en bakélite et les contenants idoines ; je suis convaincue que cela aurait fait plaisir à Mamzelle Estérelle pour parachever son joli petit bouquin sur les yaourts faits maison ; charmante Estérelle que j’ai rencontré un beau soir d’été à Bordeaux ; chaleureuse et pétillante, j’apprécie beaucoup cette jeune femme qui nous concocte des livres de cuisine et des bébés à son image ;

c’est d’ailleurs à ce moment-là que j’ai eu envie d’enrichir ma bibliothèque avec ce petit livre sympa, simple et joliment présenté ; j’avais un peu oublié les bases ou tout au moins les températures adéquates ; mes enfants ont grandis avec ce genre de yaourts faits dans une simple glacière avec pour tout ustensile un saladier ; de l’eau chaude qui se refroidira très lentement car la glacière sert d’étuve ; exactement comme une yaourtière électrique ; pour pallier les coupures d’électricité c’est tout de même plus pratique !

Vous avez besoin

un yaourt nature

80 cl de lait

2 à 6 cuillères à soupe de lait en poudre (facultatif)

versez la moitié du lait dans un pot à bec verseur que vous pourrez mettre au micro-onde ; une minute à pleine puissance et rajoutez le reste du lait (pour ma part, j’ai utilisé un litre de lait et cela a parfaitement fonctionné) ; vérifiez la température qui doit avoisiner les 45 °C ; rajoutez le yaourt très doucement en remuant au fur et à mesure ; la préparation sera impeccable ; j’ai utilisé du lait entier, ce qui donne des yaourts assez denses et onctueux ; cela m’a permis de ne pas passer par la case ajout de lait en poudre ;

 

versez précautionneusement le mélange dans les pots de yaourts, installez les pots dans un contenant un peu plus grand (une cocotte en fonte, une grande boite plastique avec couvercle, une glacière…) ; faites chauffer environ 1 l d’eau à 80°C juste lorsqu’elle commence à bouillonner et versez-là dans votre contenant ; elle devra atteindre la moitié de la hauteur des petits pots;

 

fermez hermétiquement et oubliez votre préparation pendant une dizaine d’heure ; retirez les pots et s’ils n’ont pas de couvercle, enfermez-les dans une grande boite en plastique que vous pourrez ranger au frigidaire ;

voici la base de n’importe quel yaourt fait-maison ; il ne vous reste plus qu’à feuilleter ce petit livre au format carré très pratique pour trouver des tonnes d’idées aussi créatives que savoureuses… Gracianne nous offre la version melba des yaourts d’Estérelle ; yalla !

Yaourts
Estérelle Payany
Solar Editions

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

rôti de porc
Le rôti de porc cuit en lenteur 14h, jus court et tubercules caramélisés
13 mai 2014
découper une volaille
De l’art de découper une volaille sans gaspillage #1
29 janvier 2014
cuisson douce d'un rôti
Cuisson douce d’un rôti de porc au flageolet
31 janvier 2012

6 Comments

  1. Ester dit :

    Ohh j’avais vu cette yaourtière sur un site d’occase et l’avais loupée à 50 centimes près, j’étais enragée… Tu m’as bien cernée, c’est en effet le genre d’objets que j’adore.
    Ravie que le livre t’ait plu… Merci de tes gentils mots, bon aménagement et bises !

  2. 19pintrel72 dit :

    merci pour la recette, j’ai hâte d’essayer

  3. gracianne dit :

    Trop chouette les yourts baroudeurs. Si un jour je suis coincee sur une ile deserte, je penserai a toi. Enfin dans la mesure ou il y a des vaches ou des chevres dans le coin naturellement.
    Il est vraiment super ce livre. Hier soir je me demandais si j’allais me faire yaourts abricots-lavandes, ou bien prunes-cardamome. Pas reussi a choisir, pas eu le temps, je les ferai ce soir.
    Bises et bonne journee.

    • dumè dit :

      trop joli, « les yaourts baroudeurs » !
      ici, c’est la même chose, j’ai toujours le nez dans les deux livres (babas & yaourts ) ;
      bisettes jeune fille

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

non velit, consectetur mattis eget ut luctus Aenean elit. commodo ut
%d blogueurs aiment cette page :