À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
quis ut quis, leo. fringilla amet,

Maquereaux laqués façon asiat

Poissons et crustacés
19 octobre 20112 Comments

Cette recette est celle d’une jeune femme que j’aime bien ; elle me semble ne pas avoir « les deux pieds dans le même sabot », et parcourt le monde à la poursuite du goût ; Julie Andrieu ne pouvait pas faire moins que me séduire ;

j’ai utilisé de l’huile d’arachide en lieu et place de l’huile de tournesol qui a tendance à rancir ; oui, je sais réminiscence d’outremer ;

ensuite, j’ai bien augmenté la dose de gingembre pour le bouillon et, enfin remplacé le sirop d’érable par du miel d’acacia ; vous savez celui qui, plus il est pur, plus il est transparent ;

Vous avez besoin

6 beaux filets de maquereau
3 c. à s. de sirop d’érable
7 c. à s. de sauce de soja
200 g de riz blanc grains longs ou ronds
1,2 l de bouillon réalisé à partir d’un sachet de bouillon de volaille ou bœuf et un de légumes
1 gros bouquet de coriandre
2 gousses d’ail
1 morceau de 5 cm de gingembre
1 c. à s. de nuoc-mâm
quelques cacahuètes grillées ou noix de cajou
4 c. à s. d’huile de tournesol
Farine
Fleur de sel
Graines de sésame

Versez le riz dans une passoire, plongez celle-ci dans un grand saladier et remplissez ce dernier d’eau.

Laissez le riz reposer ainsi le temps de préparer le bouillon.Lavez et séchez la coriandre et équeutez-la.

Plongez les queues dans le bouillon.Pelez le gingembre et taillez-en deux belles lamelles (soit environ 1/5 du bulbe) et ajoutez-les au bouillon. Laissez frémir ce dernier à couvert pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, pelez l’ail. Hachez le reste de gingembre et l’ail en tous petits dés, au couteau. Placez-les dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile et laissez en attente.

Ciselez grossièrement la moitié des feuilles de coriandre. Réservez-en le reste pour un autre usage.

Quand le riz est presque cuit, farinez les filets de maquereau. Faites chauffer le reste d’huile dans deux grandes poêles à feu vif et poêlez-y les filets pendant 3 minutes, côté peau.

Retirez-les et posez-les, côté chair, sur un plat.

Répartissez le sirop d’érable et 6 cuillères à soupe de sauce de soja dans les deux poêles. Donnez un bouillon pour épaissir.

Remettez les filets de maquereau, côté chair, dans la poêle, à feu moyen pendant 1 à 2 minutes, en les arrosant du jus de cuisson pour qu’ils soient bien laqués.

Pendant ce temps, faites frire à feu vif l’ail et le gingembre jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Ajoutez au riz une cuillère à soupe de sauce de soja, le nuoc-mâm et la moitié des feuilles de coriandre ciselées et remuez.Dressez le riz dans les assiettes, saupoudrez-le de coriandre, de cacahuètes concassées, graines de sésame poêlées, d’ail et de gingembre frits.

Déposez ensuite dessus un filet de maquereau dans chaque assiette et servez bien chaud.

J’aime bien ça !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

gratin de poisson aux cèpes
Gratin de poisson, crevettes et cèpes.
13 octobre 2018
sandwich au thon, fèves, parmesan
Sandwich au thon et aux fèves
28 juin 2018
Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018

2 Comments

  1. gracianne dit :

    J’aime tellement ca les maquereaux, a toutes les sauces, ca fait longtemps que je me dis que je vais essayer de les faire de cette facon. Chouette recette.

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam justo mattis consequat. ante. ut et, libero dictum Praesent
%d blogueurs aiment cette page :