Pavé de dorade au gingembre

Poissons et crustacés
14 février 20148 Comments

Il fait un temps de chien ici ; les grains se suivent les uns après les autres….

vous ne me croyez pas ?

vue de ma fenêtre

mais c’est un jour faste, il y a de l’électricité…. n’empêche que le ventilo ne sert à rien et que les embruns arrivent jusqu’à la terrasse et mouillent mes outils de « geekette » ; pffff !

🙂

donc, une énorme dorade coryphène est arrivée à la maison, pêchée du jour ; et voici une recette délicieuse pour ensoleiller ce vendredi ;

Vous avez besoin

1 pavé de poisson / personne

3 x 1 doigt de gingembre

3 gousses d’ail

1/2 verre de vin blanc sec

5 ou 6 cuillères à soupe de sauce soja kikkoman

de l’huile neutre

1 cuillère à soupe d’huile de sésame

du poivre de Madagascar

de la ciboulette à défaut d’oignons verts

pas simple d’éplucher du gingembre, j’ai donc pris l’habitude de le frotter énergiquement à l’aide d’une petit brosse ; la moitié de la peau s’en va d’ailleurs ; mais chez vous, vous faites « ça koi vous voulez » ;

ensuite à l’aide d’une mandoline, taillez des tranches très fines que vous allez ensuite émincer en petits bâtonnets ; n’hésitez pas, si vous souhaitez un plat très parfumé ; épluchez et coupez l’ail ;

dans un plat adapté à la cuisson à la vapeur, déposez le poisson, ajoutez le vin blanc, 2 cuillères à soupe d’huile d’arachide ; recouvrez de gingembre et d’ail haché ;

comme la sauce est très courte, je l’ai simplement mis dans une assiette de la taille du couscoussier qui ici me sert de marmite-vapeur ;

une cuisson courte s’impose naturellement ; si vos pavés, vos darnes ou bien vos filets ne sont pas trop épais, préférez la version 5mn ; sinon 7 ou bien 8 mn suffiront amplement ;

même un excellent poisson, très frais et préparé divinement ne supportera une cuisson trop longue ;

parole de Dumè ! 😉

retirez le plat en fin de cuisson et arrosez-le du mélange sauce soja / huile neutre bouillant ; j’ai compté une cuillère à soupe d’huile/morceau de poisson ;

ensuite, versez l’huile de sésame (à température ambiante, car je ne suis pas persuadée que l’on puisse la chauffer) ; et concassez grossièrement le poivre noir ; si vous n’avez pas de poivre de Mada, utilisez un poivre noir pas trop piquant mais par contre très parfumé  ;

vous avez du noter que je n’ai pas salé le plat, le soyo l’étant bien suffisamment ; accompagné d’un bol de riz blanc tout le monde s’est régalé ;

le résultat est un plat très goûteux, très parfumé avec une note  fraiche apportée par le gingembre ;

à refaire donc !

J’aime bien ça !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018
Poisson au sésame
Le capitaine au four et au sésame
14 août 2017
brandade de morue
Une brandade de morue très rapide
24 juillet 2017

8 Comments

  1. Justine dit :

    Recette originale qui fait envie !

  2. Je ne comprends pas pourquoi un temps de chien ? Faut arrêter de blasphémer ces animaux qui nous servent bien et n’ont rien à voir avec ce que l’homme produit, fait, massacre et crée ! La terre devient folle par la faute de l’homme mais les chiens méritent bien de dormir à la maison au chaud… Ca me fiche en l’air, désolée de le dire sur ton blog, efface si te souhaites, mais je voulais le dire. Jamais je ne dirais cela sur mon blog ou mes partenaires amicaux sembleraient bien peinés et même mes lecteurs.
    Chose à part, ta recette plairait à mon mari qui adore le poisson.

    • dumè B dit :

      Bienvenue chez Dumè Mamounette ;
      on voit bien que tu ne m’as jamais entendu blasphémer toi ! 😉
      un « temps de chien » fait partie de mon répertoire personnel au même titre que aimer quelque chose jusqu’à avoir envie d’en « manger sur la tête d’un pouilleux » ; moyennement élégant, j’en conviens ;
      les chiens ont toujours fait partie de mon existence et ce, bien avant que j’épouse un vétérinaire ;
      à tout bientôt, Mamounette ;

  3. gracianne dit :

    Coucou ma Dumè. Bon ici il a plu des chats et des chiens pendant des jours, un temps de gueux, a ne pas mettre un chien dehors, mais ca semble se calmer pour l’instant. Je me suis remonte le moral a coups d’achards et de massalé, bien épicés comme il faut, mais je n’aurais pas détesté une part de ce poisson au gingembre qui me parait d’inspiration bien chinoise. Ce type de recette, c’est tout ce que j’aime. Et je t’envie les poissons tout frais pêchés.

    Sinon le nouveau look me plait bien, il est plus lisible je trouve, plus de contrastes. Beau travail 🙂

  4. gracianne dit :

    Yes, je ne suis plus un spam!

Leave a Reply

massa eget tempus sem, commodo ut vulputate, pulvinar ipsum mattis mi,