À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
venenatis, ante. ut felis massa vulputate,

Roumazava au boeuf ou au zébu

Océan Indien
26 octobre 20116 Comments

Ce plat d’origine malgache est très courant dans l’Océan Indien ; il se prépare avec les jeunes pousses de la plupart des légumes du cru ; il existe donc des brèdes patates douces, des brèdes manioc,  des brèdes chouchou ( christophine aux Antilles ), des brèdes cresson….

j’ai trouvé au marché de Volo-Volo, des brèdes mafanes (ou brèdes madame) ; je les avais rencontré pour la première fois à Bangui chez des amis qui connaissaient Madagascar ;

La vendeuse était en train de constituer de petits bouquets de menthe ; avec attention et minutie elle tâchait de nouer le fragile petit lien de ses gros doigts abîmés ; je mourrai d’ envie de la prendre en photo ; je m’éloignais, revenais, faisant moult détours pour éviter qu’elle me remarque ; peine perdue ; c’était devenu un jeu car je la voyais, de loin, sourire aux autres marchandes ; son amusement croissait au fur et à mesure de mon agacement…

elle a gagnée, au vu de ma photo ;

🙂

 

Vous avez besoin

un gros bouquet de brèdes mafane

2 oignons

2 gousses d’ail

une livre de gîte

un doigt de gingembre

2 citrons verts

3 ou 4 tomates pelées

2 cuillères à soupe d’huile neutre

brèdes mafane

lavez les feuilles et nettoyez-les en ne gardant que les tiges ; retirez toutes les fleurs trop ouvertes car c’est là que se concentre l’astringence de la plante ;

épluchez les oignons, émincez-les et faites les revenir dans l’huile avec l’ail écrasé et le gingembre râpé ;

ajoutez la viande coupée en morceaux, les tomates et faites revenir pendant un petit quart d’heure ; vous pouvez tout à fait utiliser des tomates en boite si la saison ne vous permet plus d’en trouver des goûteuses ;

mouillez avec un litre d’eau, salez et poivrez ; laissez mijoter pendant une bonne demie heure ; le plat doit légèrement bouillonner ;

à ce moment-là rajoutez les brèdes et continuez la cuisson pendant environ 20 mn ;

Servez avec du riz blanc dans des bols ou des assiettes creuses  après avoir arrosé de jus de citron ;

J’aime bien ça !

PS : les coupures d’électricité de plus en plus fréquentes et les connexions hasardeuses ne me permettent plus de poster une photo par jour pour 365 brimborions ;

je le déplore ;

j’essaierai cependant de faire ma récap en fin de mois ;

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

nosy lodge
Le Nosy lodge
21 août 2017
Rougail saucisses
Le rougail saucisse
1 mars 2017
Punch des Seychelles 🇸🇨
Le punch made in Seychelles
24 janvier 2017

6 Comments

  1. gracianne dit :

    J’ai goute ca une fois, les bredes, a Belle-Ile figure toi, le maraicher en avait cultive un peu. Qu’est-ce que c’est fort! Mais je ne savais pas qu’il fallait retirer la fleur, maintenant je sais.

  2. brigitte dit :

    j’imagine ton manège….. en Guyane on enlevait aussi les fleurs jaunes
    Pas trop « chaud » le climat social, je commence à mieux comprendre pourquoi la mut de Marc sur Mayotte est suspendue !!! wait & see

    • dumè B dit :

      ce sont les premières brèdes de la saison, donc tout est en bouton…. parfait !
      🙂
      effectivement très mauvais « retour » par rapport au climat social et médical de Mayotte ; croisons les doigts pour que ça s’arrange au mieux !

  3. Mercotte dit :

    Superbes photos, bravo !

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vel, efficitur. Donec non eleifend mi, commodo quis facilisis felis Lorem elit.
%d blogueurs aiment cette page :