À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
sit Phasellus risus. quis facilisis Aenean quis, tempus sem, ut

Salade de grenades

Chronique & CuisinePieds noirs
8 novembre 20109 Comments

Lorsque le repas s’achevait, l’enfant venait prendre le dessert sur ses genoux ; c’était son premier petit-enfant et de cela, tout les jours il en remerciait le ciel ; il vacillait encore sur ses petites jambes et pour grimper semblait prêt à escalader le Jbel Toubkal ; il s’accrochait de ses mains potelées à son pantalon et tout en ahanant poussait sur ses jambes ;

c’était un petit d’Homme ; tout comme lui l’avait été ; il se souvenait de sa propre enfance dans la ferme de ses parents; très vite de cultivateur son père était devenu agriculteur car des ouvriers travaillaient pour lui maintenant ; de la fratrie, lui seul restait comme garçon ; la pérennité de leur nom était donc assuré pendant une génération encore ; Dame Nature faisait admirablement les choses ;

bien calé sur ses genoux l’enfant surveillait chacun de ses mouvements ;

il avait les sourcils froncés et était concentré sur les doigts agiles qui retiraient l’arille, la peau âpre qui entourait chaque grain ; il commençait, comme lui avait enseigné les mauresques du douar, en coupant les deux extrémités ;

puis il coupait le fruit en quartiers et retirait peu à peu les nombreuses graines juteuses et colorées ;

il veillait à laisser le moins possible de cette peau blanche si acide que l’enfant n’appréciait pas trop ;

versées dans le verre, il ajoutait un peu de sucre en poudre puis, suprême plaisir du garçonnet un peu de ce vin rouge puissant et gorgé de soleil qu’il produisait lui même ;

la variété la plus présente sur le territoire était la Gabsi, grenade tunisienne de Gabès ; elle était lourde en main et bien dense avec l’écorce foncée, d’un rouge profond à brun ; c’était la promesse de gains roses charnus et d’un fruit bien juteux ;

Vous avez besoin pour vous régaler :

  • 2 grenades
  • 4 cuillères à café de sucre en poudre
  • 15 cl de bon vin rouge
  • ou bien
  • quelques gouttes d’eau de rose
une autre technique pour nettoyer les grenades est de le faire dans un bol d’eau ; trempez les quartiers que vous venez de couper et tâchez de libérer les grains ; les grains vont rester au fond du saladier et les membranes si “casse-pieds” flotteront ;
enjoy !
et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Conserve de petits poivrons en anti-pasti
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
5 octobre 2017
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
28 septembre 2017
Tarte au poivron et au chorizo
Tarte au poivron et au chorizo
12 juin 2017

9 Comments

  1. gracianne dit :

    Tres joli texte. C’est comme ca que papy Jacques les epluche pour les enfants 🙂

  2. Tarzile dit :

    OH que j’achète cette salade. Simplissime dans sa préparation, mais pas simplette dans ses goûts. Merci, ma chère. Pour la recette et pour le texte.

  3. Tiuscha dit :

    Très jolie façon, avec le vin rouge, et joli texte aussi (il irait à merveille pour votre jeu photographique à toi et Nawal..)

  4. dumè B dit :

    merci les demoiselles T ; mais, savez-vous que c’est plus compliqué d’ être simple que d’ être compliquée ? Cela pourrait sembler évident mais finalement cela ne l’est pas tant que cela….

  5. Une recette qui plairait énormément à Miss P&P qui a une passion pour les grenades depuis qu’elle est toute petite 🙂

  6. Houla, on a beaucoup de choses en commun, l’exotisme et le goût pour les choses hors du commun

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

adipiscing facilisis elementum lectus felis Phasellus consectetur tempus
%d blogueurs aiment cette page :