Tarte de printemps aux jeunes asperges et champignons des prés

Entrées
25 avril 20122 Comments

Revoir les étapes du printemps qui prudemment s’installe me réjouit chaque année ; à la différence de l’Afrique que je connais luxuriante 9 mois sur 12 ;

la sève montante, les narcisses en fleurs, les iris qui se préparent à la floraison charnus et ventrus, le rosier Pierre de Ronsard m’offre chaque jour un nouveau bouton….

le marché du samedi m’offre également une multitude de plaisirs simples : petits producteurs du Lot & Garonne tout proche proposant qui les premières gariguettes, qui les premières Mara des bois ; ceux de sud-Gironde arrivent avec leurs étals chargés d’asperges blanches énormes et tendres à la fois ; dommage pour moi je préfère les vertes ; ah, mais voila que tout arrive la jeune belle-fille nouvelle arrivée se spécialise dans cette variété ; encore un peu de lamproies pour les conserves mais la saison se termine…. les fromages de chèvres frais issus des biquetages de pâques ; et ne parlons pas des oeufs coques si frais qu’ils donnent un aspect fluo à n’importe quelle pâtisserie ;

et dans mon jardin, en face de la maison composé d’une parcelle de sauvignon, on y trouve de l’aillet ; typique d’Aquitaine ? tout simplement de l’ail nouveau avec un parfum particulier légèrement piquant ;

alors pour Toikimelis une jolie recette toute simple avec les ingrédients du cru : les asperges vertes, les champignons des près et un peu d’aillet !

Vous avez besoin

1 pâte feuilletée

1 demie-botte d’asperges vertes

1 demie-livre de champignons des prés

3 tiges d’aillet (queues d’ail bien vertes et fraîches)

1 cuillère à soupe de beurre

1 cuillère à soupe d’huile neutre

3 oeufs

1/2 cup de lait (125 ml)

la moitié d’un petit chèvre frais

50 g de parmesan

sel & poivre du moulin

étalez la pâte dans un moule adaptée ; mettez là au frigidaire pendant que vous préparez vos légumes ; nettoyez les asperges en les pelant si nécessaire (pas toujours nécessaire pour les asperges vertes) et coupez les en tronçons d’environ 2 cm ; coupez le pied terreux de chaque champignon puis rincez-les rapidement sous un filet d’eau claire ; nettoyez les tiges d’aillet et émincez-les ;

dans une sauteuse, faites chanter le beurre et l’huile et déposez les légumes découpés ; augmentez le feu et faites légèrement griller les légumes une petite dizaine de minutes ; ne mettez les pointes d’asperges particulièrement tendre qu’au dernier moment ; inutile de les « sur-cuire » ;

préparez votre mélange dans un saladier ; cassez les oeufs, ajoutez le lait, assaisonnez à votre convenance ; préchauffez le four à 220°C ;

sortez la pâte rafraîchie par son petit séjour au frigidaire, déposez un peu de fromage frais de chèvre puis la préparation et enfin les légumes sautés ;

dans cet ordre, car la pâte à tarte n’apprécie pas trop les rencontres avec d’autres ingrédients chauds ;

une touche de parmesan fraîchement râpé et au four !

20 ou 25 mn plus tard en fonction de votre four, en plus de la délicieuse odeur, votre tarte sera prête ; n’oubliez pas de la démouler et de la laisser tiédir sur une grille pour qu’elle conserve son côté croustillant ;

accompagnée d’une salade de saison voici votre repas du soir ; alors, enjoy !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

oeuf parfait.
Ou comment réussir la cuisson de l’oeuf à la juste température…..
13 décembre 2017
Salade d'automne à la poire et à la grenade
Salade d’automne à la poire et à la grenade pour un déjeuner de filles
30 octobre 2017
salade aux supions
Salade composée sur un air d’Italie
5 septembre 2017

2 Comments

  1. gracianne dit :

    Elle est bien jolie ta tarte printaniere. toikiadlachance de vivre dans un pays qui produit d’aussi jolies choses.

Leave a Reply

ut felis sit Aliquam ultricies mattis id in amet, Praesent adipiscing