Un colombo de porc

Viandes
3 décembre 20132 Comments

Lorsque quelque chose nous manque, nous avons tendance à le voir avec les yeux de Chimène ; eh bien c’est la même chose avec la nourriture ; imaginez être privé de rillettes, de saucisson, de rouelle et de filet-mignon ;

la vie vous parait terne et triste…… vous en rêvez la nuit et il vous semble voir sortir de la mer une énorme Morteau ! 😉

et lorsque cette pénurie cesse, vous prenez un réel plaisir à déguster un plat très simple mitonné selon les règles de l’art ; la viande est tendre et moelleuse et la sauce bien relevée ;

cette recette est originaire des Caraïbes, mais elle a rapidement traversé les océans et est très répandue dans l’Océan indien ;

le colombo, à l’instar du ras-el-hanout et du curry est considéré comme « le mélange de l’épicier » ; c’est un ensemble d’épices composé selon l’humeur du moment en quelque sorte ; chaque famille a sa propre recette en fonction des vertus apéritives et digestives de telle ou telle épice ; ces combinaisons d’épice sont rarement très « spicy » ; elles comportent généralement curcuma, cumin, coriandre, clous de girofle, poivre noir, fenugrec, moutarde, gingembre… les rhizomes comme le curcuma et le gingembre sont séchés et les graines torréfiées à sec avant d’être moulues ; les arômes en sont subtils mais également complexes….

Vous avez besoin

1 kg d’épaule de porc désossée

une grosse mangue bien mure

une livre de chayottes

5 ou 6 gousses d’ail

1 ou 2 piments Scotch bonnet selon votre résistance

deux cuillères à soupe de poudre a colombo

1 citron vert

2 oignons

1 cuillère à soupe de vinaigre

3 cuillères à soupe d’huile

sel & poivre du moulin

 

 

sur votre plan de travail, découpez la viande en grosses bouchées ; épluchez l’ail et écrasez-le du plat de la main (la main étant ce que l’on fait de mieux comme instrument de cuisine, n’est-il pas ? ;)) ; à l’aide d’un couteau (et d’une paire de gant) émincez les piments en prenant soin d’enlever le maximum de graines ; le feu est contenu dans les graines, je vous le rappelle ; prenez garde à ne pas porter vos mains à vos yeux sous peine de ressembler rapidement à un hamster !

dans un saladier, mettez l’ail, le piment émincé, le vinaigre et la viande ; puis, oubliez-le pendant une petite demie heure ; cela vous donnera le temps de préparer les autres ingrédients : éplucher et hacher les oignons, passer au blender la moitié de la mangue pelée, détailler en cube l’autre moitié et enfin peler les christophines, chayottes ou chouchoutes comme vous préférez les nommer ; faites attention de retirer la membrane centrale et émincez-les ; réservez ;

faites chauffer l’huile dans une cocotte et faites rissoler la viande ; ajoutez la demie mangue mixée, l’oignon haché et à ce moment là seulement la poudre de colombo ; couvrez d’eau à hauteur aprés avoir salé le plat ; laissez mijoter pendant une bonne heure ;

à ce moment-là, rajoutez les lamelles de chayottes ainsi que l’autre moitié de la mangue ; continuez la cuisson à feu doux pendant un petit quart d’heure ;

au moment de servir, pressez le citron vert au dessus de la cocotte et rectifiez l’assaisonnement ; comme tous les plats mijotés, le colombo de porc est excellent réchauffé ; n’hésitez pas à doubler les proportions pour en congeler par exemple ; et naturellement, accompagnez ce plat convivial et qui réchauffe, d’un bol de riz blanc !

Enjoy !

et sur Facebook...
colombo-de-porc/" data-order-by="social" data-numposts="5" data-width="90%" style="display:block;">

Vous aimerez aussi

la tourte au chapon de Grignols
Leftover, la tourte au chapon de Grignols
6 janvier 2018
Le chapon de Grignols avec sa sauce aux cèpes
26 décembre 2017
filet mignon aux saveurs asiatisantes & cuisson douce
Filet mignon légèrement asiatisant avec une cuisson merveilleuse…
8 novembre 2017

2 Comments

  1. gracianne dit :

    Toi, tu es repartie dans les plats de voyage.
    2 tu en mets de ces petites bombes de piment? ouch!

Leave a Reply

non et, libero amet, mattis at