des tomates pour un coulis.. de tomates

Je sais bien que la saison des tomates est quasiment terminée, mais ici dans l’Ocean Indien la saison fraîche et nous parvenons à trouver de belles tomates ; cette recette de coulis de tomates au romarin vous sera utile l’an prochain 😉 je viens de voir aux infos qu’il faisait presque 30°C à Biarritz, alors courage 😉
En fin d’été il est courant de trouver des tomates à des prix très abordables et si vous avez la chance de vivre en province vous trouverez peut-être des tomates déclassées pas très esthétiques mais cependant savoureuses.

Vous avez besoin

10 kg de tomates mûres

2 têtes d’ail

quelques branches de romarin frais

4 cuillères à soupe de sucre

une belle poignée de gros sel

1 poignée de poivre noir en grains

Si vous avez le temps et l’énergie pelez, hachez et épépinez les tomates ; cela peut vous sembler long mais avec une bonne musique en fond sonore le temps passe plus vite…. vous savez naturellement que si vous faites une croix avec un petit couteau pointu  à la base de chaque tomate et si vous les  plongez 30 secondes dans une casserole d’eau bouillante, la peau se retire alors très facilement et elles sont dix mille fois plus faciles à éplucher ;

mais si vous tenez absolument à vous la jouer « guerrière » alors travaillez sans filet et utilisez une casserole taille XXL (ou bien deux moyennes) ; déposez les tomates simplement rincées et coupées en deux, l’ail épluché, quelques branches de romarin , le sel et le sucre et basta ;

amenez à ébullition et laissez cuire environ 30 mn ; pendant ce temps il ne vous reste plus qu’à ébouillanter vos bocaux, y mettre de nouvelles tiges de romarin fraîches et puis, retirez le romarin du coulis de tomates ;

si vous avez choisi l’option 1, passez au mixer la purée de tomates et ajoutez la poignée de poivre en grains ; remplissez les bocaux, fermez-les et retournez-les rapidement afin de les déposer à l’envers sur le plan de travail ;

si par contre vous avez choisi l’option 2, vous aurez dans la casserole énormément de liquide aqueux ; à l’aide d’une écumoire versez les morceaux de tomates dans un moulin à légumes afin de retirer le maximum de peau et de faire une purée bien lisse ; rajoutez si nécessaire du jus de tomate de la casserole pour obtenir le résultat souhaité : une sauce qui tire plutôt sur le concentré de tomates, une sauce plus liquide qui fera une excellente base pour un osso-bucco hivernal…. à vous de voir comment ce coulis de tomates fait-maison vous sera le plus utile ;

Davantage de recettes ?  Conserve de fin d'été : poivrons confits à l'huile

le liquide restant sera parfait pour un gaspacho, un jus de tomate/vodka, y faire cuire des lentilles…..

puis, versez dans les bocaux parfaitement stérilisés (ici des bocaux de confiture du commerce, de moutarde, de légumes au vinaigre ) ; soyez particulièrement vigilants avec les couvercles, ils doivent être exempts de toute trace de rouille ;

posez-les à l’envers sur le bord du comptoir ;

dans les deux versions, je préfère les passer dans un plat creux empli d’eau au four pendant une petite heure à 100°C ; sécurité alimentaire oblige 😉

n’oubliez pas de mettre des étiquettes sur vos bocaux avec le nom du plat, l’année et même l’utilisation choisie ; bien pratique pour se souvenir que le coulis un peu liquide est particulièrement destiné à tel ou tel usage ;

absente, cette année encore de l’hiver européen, ce seront donc mes têtes blondes qui  utiliseront ces coulis de tomates ; je fais confiance à l’une d’entre-elle pour agrémenter un risotto, des pâtes, un potage, une pizza, un fond de sauce de ce concentré d’été ;

peut-être aura t-elle envie, à l’instar de Jean François Piège de préparer « la brouillade de ma maman » ? il lui suffira alors de mélanger un bocal de coulis de tomates avec 2 gros œufs, du basilic et de l’huile d’olive ; elle fera cuire doucettement à la poêle sans mélanger afin d’obtenir une texture fondante ; et elle servira cette brouillade avec du bon pain de campagne juste toasté, tiède ou bien froid ;

j’aime bien ça !

 

Please install and activate Powerkit plugin from Appearance → Install Plugins. And activate Opt-in Forms module.
2 commentaires

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.