#recette, #potage, #vichyssoise

Normalement, la vichyssoise est servie fraiche et la base en est des pommes de terre et des poireaux ; non, non cela n’a rien à voir avec les carottes vichy…. ;), mais plutôt à la station thermale très chic au siècle dernier : Vichy ;

naturellement, je l’ai cuisinée « for a crowd » 🙂 (habitude des « mamas »méditerranéennes ?) toujours est-il que cette technique est très pratique ; cuisinée dans très peu de liquide, cette vichyssoise tonique entre facilement au frigidaire en attendant l’heure du service ou elle sera « diluée » et crémée ;

Vous avez besoin

1kg de poireaux jeunes et tendres

2 kg de pommes de terre

1 litre d’eau

1 poignée de gros sel

1 cuillère à soupe de poivre blanc

2 doigts de gingembre frais

2 bouquets de persil

1 litre de crème fraîche

piment d’Espelette en poudre

si vous êtes moins nombreux, sachez qu’il est d’usage de mettre le double du poids des poireaux pour les pommes de terre ;

nettoyez et rincez bien les poireaux puis découpez-les en tronçons de taille identique ; au préalable, vous avez retiré les feuilles vertes foncées ;

épluchez, rincez les pommes de terre, coupez les en cubes ; rincez bien le gingembre et émincez-le ; c’est lui qui apportera une petite note tonique ;

rincez le persil et séparez les feuilles des tiges ; dans un premier temps, vous n’utiliserez que la partie dure du persil ;

déposez tous les légumes dans une cocotte, rajoutez l’eau, les queues de persil et le gingembre ; salez  à votre convenance ; faites cuire environ une dizaine de minutes ; vérifiez la cuisson des pommes de terre et  passez au mixeur ; ici, j’ai utilisé le mixeur plongeant doté de son embout aux lames aiguisées ; vous obtiendrez une purée bien lisse et sans fils désagréables ; vérifiez l’assaisonnement et ajoutez le poivre blanc ;

Davantage de recettes ?  Un savoureux gratin

voila, c’est terminé ! mettez au frigidaire et passez à autre chose ;

au moment de servir, placez dans le bol de votre robot les feuilles de persil additionnées d’un verre de crème ; là encore l’émulsion sera lisse et surtout d’un joli  vert tendre ; mélangez à votre préparation, rajoutez le reste de crème bien fraîche, quelques glaçons si nécessaire et servez dans des petits bols individuels saupoudré de piment d’Espelette ;

mais puisque l’automne a visiblement pointé son nez, n’hésitez pas à servir cette vichyssoise tiède ou même chaude ; dans ce cas, sautez l’étape glaçons 😉 et ne rajoutez le persil qu’au dernier moment ; il ne doit surtout pas cuire ;

Le goût fumé du piment allié à la fraîcheur du gingembre, eh bien tout le monde a apprécié ! 

et sur Facebook...
Please install and activate Powerkit plugin from Appearance → Install Plugins. And activate Opt-in Forms module.

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.