Lapin à la moutarde ancienne

Ma moitié d’orange ne cesse de me parler du lapin à la moutarde de sa maman ! je trouve qu’avec sa recette le lapin est toujours trop sec ; du coup j’ai improvisé un lapin à la moutarde à l’ancienne car comme elle n’est pas très forte, j’ai pu en mettre une dose « pas pour les gosses » comme on dit en Calédonie ! 😉
la viande est restée parfaitement moelleuse et c’était délicieux !

Vous avez besoin

  • 1 lapin découpé
  • 1 pot de moutarde à l’ancienne
  • 1 tête d’ail
  • 1 bocal de tomates séchées réhydratées
  • 1/2 verre de vinaigre à l’échalote
  • 1/2 verre d’eau
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin
  • 3 oignons
  1. faites préchauffer votre four à 180°C ;
  2. épluchez et émincez les oignons ;
  3. dans un plat de la taille de votre lapin, déposez les oignons puis les morceaux de lapin ;
  4. arrosez raisonnablement d’huile d’olive et badigeonnez la viande des 3/4 de la moutarde à l’ancienne ;
  5. assaisonnez à votre convenance ;
  6. n’oubliez pas l’ail ; vous n’avez même pas besoin de l’éplucher….
    au bout d’environ 30 mn de cuisson, une jolie croute se sera formée ;
  7. ajoutez le vinaigre à l’échalote, l’eau et les tomates séchées ;
    continuez la cuisson pendant environ 1/2 heure ;
  8. surveillez quand même un peu pour ne pas que la préparation ne se dessèche ; le lapin doit avoir l’air un peu bronzé mais rester tendre…. 😉
  9. lorsque la minuterie sonnera, votre plat est prêt ! à la sortie du four, badigeonnez de nouveau la viande avec le fond de moutarde restant ;
    accompagnez ce plat de pâtes fraiches et vous ferez des heureux……

j’ai toujours un bocal de tomates séchées dans le frigidaire ; j’y mets à trempouiller les tomates, de l’ail et du romarin ; recouvertes d’huile d’olive elles ont une saveur particulière et l’huile se parfume également ;
c’est cette huile là que j’ai utilisée dans la recette et également pour donner un peu de pep’s aux pâtes ;
cette préparation se conserve très longtemps au frigidaire ou bien dans un endroit frais et sec ;

et sur Facebook...

About dumè B

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ;le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ; mes 37 déménagements m’ont effectivement donné quelques ressources quant à la façon d’accommoder racines et rhizomes divers et variés ;

Participez à la conversation !