À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
risus ante. amet, Donec id neque. venenatis, Nullam

Autour du pot au feu

EntréesViandes
7 décembre 20086 Comments

Plus que d’un appareil photo, c’est d’un magnétophone dont j’aurai eu besoin ce jour là…

Chacune y allait de sa langue natale dans une joyeuse cacophonie… et même si l’anglais était la langue du partage, des remarques fusaient en arabe, en japonais….

imaginez une dizaine de personne dans une cuisine…euh…. normale !

elles avaient toute l’air ravies d’apprendre ce que dévorent ces drôles de frenchies ;

la dégustation fut, je vous l’assure pleine d’ entrain et sympathique ;

mon premier souci a été de leur expliquer que cuisiner « for a crowd » comporte bien des avantages…. ne serait-ce que varier les menus familiaux sans trop de contraintes…

Vous avez besoin

1,5 kg de gîte

750 g de plat de côte de boeuf

6 os à moelle

1 kg de poireaux

500 g de carottes

500 g de navets

1 bouquet garni

1 gros oignon

1 poignée de gros sel

5 ou 6 gousses d’ail

4 clous de girofle

1 doigt de gingembre

Disposez les viandes dans le fait-tout, couvrez d’eau froide et portez à ébullition à feu moyen, 1 h environ ; écumez au fur et à mesure ; épluchez et lavez les légumes. Réservez.

Lorsque l’ébullition prend, ajoutez, le sel, l’oignon piqué des clous de girofle, le gingembre, la tête d’ail et le bouquet garni ; écumez encore jusqu’à la reprise de l’ébullition. Maintenez l’eau frémissante pendant 2 h. Ajoutez alors les navets et les carottes. 30 mn après, plongez les poireaux et les os à moelle. Laissez cuire 30 mn.

Dégraissez partiellement le bouillon ; éliminez l’oignon, le bouquet garni et l’ail. Retirez les viandes et découpez-les. Disposez les légumes et la viande dans le plat de service et le bouillon dans une soupière ;

Si le coeur vous en dit, rajoutez quelques vermicelles dans le bouillon pour le rendre plus « consistant » ; vous pouvez aussi le déguster froid avec un jus de citron ;

* En Europe, j’utilise également de la joue et de la queue de boeuf ; mais ici, le zébu a le faciès plus… ascétique et l’ossature svelte & élancée, dirons nous !

Os à moelle : vous pouvez aussi salez tout simplement les os de chaque coté ( et/ou ) vous les passez à la poêle de chaque coté.

Vous pouvez cuire les os à moelle dans le four, à condition de les envelopper de papier d’aluminium. 20 mn sont nécessaires.

Accompagnez de câpres, d’olives noires, de raifort, de moutarde, de pain frais ou toasté et surtout de gros sel ;

 

Leftover

pot-au-feu salad

 

Vous avez besoin

400g reste de viande du pot-au-feu

6 carottes cuites

100 g de pois chiches

1 échalote

2 c. à s. de vinaigre de vin

4 c. à s. d’huile d’olive

Câpres

Cerfeuil, persil plat, coriandre, ciboulette

Sel, poivre du moulin

Détaillezla viande qui vous reste du pot-au-feu en petits dés. Coupez les carottes en rondelles. Pelez, hachez l’échalote. Ciselez les herbes. Ecrasez l’oeuf dur à la fourchette. Préparez la vinaigrette. Réservez.

Dans une poêle, sur feu vif, faites rissoler la viande et les légumes coupés en cube ; ils doivent devenir croustillants ;

Mélangez tous les ingrédients, sauf les herbes, avec la vinaigrette. Au dernier moment, saupoudrez la salade d’herbes ciselées. Salez, poivrez. Servez tiède.

After pot-au-feu terrine

Vous avez besoin

400g reste de viande du pot-au-feu

6 carottes cuites et coupées en dé

2 feuilles de gélatine

Bouillon

Persil ou coriandre

N’oubliez pas que les os apportent de la gélatine aussi ;

Détaillez la viande qui vous reste du pot-au-feu en petits dés.

Coupez les carottes en rondelles. Pelez, hachez l’échalote. Ciselez les herbes.

Mettez les feuilles de gélatine dans un peu d’eau fraîche pendant 2 mn, pressez les dans la main puis faites les fondre dans un peu de bouillon chaud ;

mélangez tous les ingrédients ; versez dans votre moule, placez au frigidaire quelques heures ;

et si vous attendiez une photo des 3 petites terrines réalisées ce matin là, eh bien il fallait arriver plus tôt ! désolée !

Et, Je crois bien qu’elles ont toutes aimées ça !


 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

salade fruits et légumes
Salade fruits et légumes
16 août 2018
Tarte du soleil : poivron et boudin noir
6 août 2018
la tourte au chapon de Grignols
Leftover, la tourte au chapon de Grignols
6 janvier 2018

6 Comments

  1. Anonyme dit :

    N’empêche que sur la photo, c’est plutôt européen: deux Allemandes et une Hollandaise! 😉
    Merci encore, c »était super et j’en parlais justement à une copine ce matin!

  2. Tara dit :

    Mon royaume pour un os à moelle !
    Merci aussi pour cette recette de salade de pot au feu : souvenirs de lendemains de bœuf mode, les doigts trempés dans la vinaigrette moutardée, échalotée … que du bonheur !

  3. gracianne dit :

    Comme ca devait etre depaysant, un pot au feu polyglotte dans une cuisine de Dakar.

  4. dumè dit :

    voila….

    l’un des côtés enrichissant de l’expatriation…

  5. Anonyme dit :

    quand on dit que cuisiner c’est partager, bel exercice pratique !

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

et, commodo non neque. tempus nunc diam ut
%d blogueurs aiment cette page :