Crevettes à l’ail à St Louis

Chronique & CuisinePoissons et crustacésSénégal
25 août 20092 Comments

St Louis du Sénégal, 22 octobre 1930, dans la peau de Mermoz…..

… Je viens de poser le pied à terre ; ma démarche est quelque peu mal assurée ; le départ de Toulouse et le chargement du courrier me semble déjà un peu loin ; pourtant il n’y a que 48 h à peine que je vous ai quittée ;

le vol s’est à peu près bien déroulé, hormis une purée de pois indescriptible au dessus des Pyrénées ; le brouillard était si dense que je me suis surpris à remettre ma destinée entre vos mains ;

je retrouve St Louis du Sénégal et sa touffeur languide ; en arrivant à l’hôtel de la poste, un pli de la Gouvernance m’attendait ; je sais que le petit microcosme des colons se languit de la vieille Europe ;

ce sentiment du devoir accompli lorsque je remet à leur destinataires le courrier si ardemment désiré me comble ; les femmes métisses qu’ils appellent ici les Signares sont si belles dans leurs habits colorés, vous devriez les voir ! les hommes sont fiers avec leurs grands boubous ; Le long des quais, se trouvent de nombreuses maisons de commerce dont les bâtiments de briques me semblent si familiers ; entrepôts de gomme arabique et esclaveries au siècle dernier, ils sont peu à peu transformés pour le négoce d’arachide ;

Ah que j’aimerai, ma douce, vous emmener sur cette étrange langue de sable qui s’étire entre l’océan et le fleuve Sénégal ! Tous les oiseaux de la création semblent s’y donner rendez-vous le moment venu ; ainsi vous pourriez imaginer mille choses de mes périples….

Vous avez besoin,

1 kg de camerons (grosses crevettes)

sauce soja kikomman

3 cuil à soupe de sauce de poisson : nuoc-mam

3 gousses d’ail écrasées

2 cuillères à soupe de sucre en poudre ;

Décortiquer les crevettes en enlevant les veines et en gardant les queues intactes;

les faire mariner dans la sauce soja, le nuoc-mam, l’ail, et le sucre pendant environ 2 heures à température ambiante ;

préparez une braise dans le fourneau ; plus simple, faîtes chauffer votre grill et déposez les camerons sur la grille très chaude ;

comptez environ 5 mn de chaque côté le temps de les caraméliser ;

J’aime bien ça ;


et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018
Poisson au sésame
Le capitaine au four et au sésame
14 août 2017
brandade de morue
Une brandade de morue très rapide
24 juillet 2017

2 Comments

  1. gracianne dit :

    Oh moi aussi j’aime tant ca. Et j’aime toujours autant ce texte.

Leave a Reply

consectetur non porta. nunc sed amet, luctus