Des pâtes à la langouste avec une sauce aux cèpes….

FéculentsSauces et condiments
29 décembre 20113 Comments

Rien que ça…

« elle est bien de chez elle ! » comme on dit chez moi….   🙂

mais les langoustes ont rappliquées en masse cette année ; 15 mignonnes queues de langouste parfaitement emballées  dans des poches plastique, journaux et papier film puis congelées par Ben Ali sont arrivées à bon port la veille de Noël ;

elles ont rapidement grimpées dans la turbotière, je dois dire….. 😉

Vous avez besoin

500 g de pâtes de votre choix

 1 queue de langouste par convive au minimum

1 bouquet garni

1 doigt de gingembre frais

1 trait de vinaigre

parmesan fraîchement râpé

persil plat

pour la sauce

3 échalotes émincées

quatre cuillères à soupe de beurre

50 g de cèpes séchés

1 litre de court-bouillon

sel & poivre du moulin

préparez votre court-bouillon ; dans une turbotière ou bien un récipient peu profond mettez le bouquet garni préparé ainsi que le gingembre épluché  et le vinaigre ; déposez les queues de langouste et recouvrez-les d’eau froide ; amenez doucement à ébullition et dés que l’eau commence à frémir arrêtez la cuisson ;

laissez les langoustes refroidir dans leur eau de cuisson, elles s’imprégneront ainsi parfaitement du mélange aromatique ;

lorsque le court-bouillon est presque  froid, retirez délicatement les langoustes et égouttez-les ; commencez à les dépiauter ;

commencez la cuisson des pâtes ; choisissez celles que vous préférez mais les Radiatori, les Farfalle, les Orecchiette  ou même les Fettuccine conviendront ; veillez seulement au temps de cuisson ;

faites confire les échalotes dans un fond de bouillon à feu très doux ; rajoutez les cèpes séchés afin qu’ils se réhydratent ; salez et poivrez généreusement ;

pendant ce temps, faites réduire un litre de court-bouillon à petit feu  jusqu’à ne plus en avoir qu’un demi-litre ; filtrez la réduction obtenue ; versez dans la casserole contenant les échalotes et les cèpes ;  montez la sauce avec un peu de beurre ;  vérifiez l’assaisonnement ; c’est important que la sauce ait du caractère, sans toutefois dénaturer les langoustes ;

cette sauce est plus « longue » qu’un beurre blanc, même si elle y ressemble, car elle arrose les pâtes qui sans cela pourraient paraître sèches ;

les langoustes découpées en morceaux réchaufferont très vite lorsqu’elles seront mélangées aux pâtes bien chaudes et arrosées de la sauce  aux cèpes ; veillez à ne pas sur-cuire  les crustacés ; ce serait vraiment dommage ;

une feuille de persil, une cuillère d’excellent parmesan et hop à table !

l’astuce du jour : ré-haussez une omelette, une vinaigrette ou bien un gratin de légumes en passant au mixer des cèpes séchés ; conservez-les à l’abri de la lumière ; vos sauces vous remercieront ! 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

mélasse de grenade
La mélasse de grenade
17 novembre 2017
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
5 octobre 2017
langues d'oiseaux _ aragula
Des langues d’oiseaux toutes vertes….
13 septembre 2017

3 Comments

Leave a Reply

risus eget dolor pulvinar et, id commodo Nullam in luctus venenatis,