Osso-bucco au pamplemousse & romarin

Viandes
12 mars 20086 Comments

Décider de faire un osso-bucco, n’est pas une mince affaire ici ;

l’état du Sénégal reçoit de nombreux chefs d’état à l’occasion d’une rencontre officielle et, pour des questions de sécurité, un plan de circulation a été instauré ;

naturellement, certains quartiers sont….. un peu bloqués pourrions nous dire ;

dont le quartier de l’aéroport…

normal, puisque tous les officiels devront l’emprunter ;

difficile alors, pour le boulanger de s’approvisionner en farine et pour les boutiques de faire le plein ;

mais nous ne pourrons pas dire que l’O.C.I. aura eu raison de mon  osso-bucco ; il s’est finalement transformé en cuisine du placard et…… merci l’O.C.I….. 😉

Vous avez besoin

1.5kg de jarret de veau coupé en tranches

4 c à s d’ huile d’ olive

2 cuillères à soupe de farine

8 gousse d’ ail

2 branches de céleri coupées en morceaux de 2 cm

3 oignons moyen

1 pamplemousse (zeste & jus )

pluches de persil

1 cup de vin blanc sec

3 grosses tomates pelées et hachées

sel &  poivre fraîchement moulu

romarin

faites revenir la viande dans l’ huile d’ olive ; lorsqu’ elle est bien dorée sur toutes ses faces, rajoutez les oignons et l’ ail émincés finement ; je sais que je n’ ai pas lésiné sur la quantité d’ ail, mais en cuisant il perd beaucoup de saveurs à mon sens ;

rajoutez la farine en mélangeant soigneusement ; dés qu’ elle brunit, versez le vin blanc, le jus du pamplemousse, les tomates entières mixées à l’ aide de la girafe (mixer plongeant habituellement utilisé pour mixer le potage ), 3 branches de romarin et 1 beau morceau de la peau du pamplemousse ;

n’ oubliez pas d’ assaisonner à votre convenance ; j’ ai utilisé du sel épicé ;

couvrez et laissez mijoter doucettement pendant deux bonnes heures dans le four à 160 ° C ;

au moment de servir et si c’ est nécessaire, dégraissez votre sauce en la plaçant au frigidaire pendant un moment ; elle se figera et ce sera tout simple de retirer l’excés de gras ; enlevez le romarin et le morceau d’ agrume ;

refaites chauffer et rajoutez les pluches de persil ainsi que les zestes de pamplemousse ;

servez avec un grand plat de macaroni tout simple ; la sauce imprégnera les pâtes et votre venteux mois de mars s’ illuminera….

J’aime bien ça ;

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

la tourte au chapon de Grignols
Leftover, la tourte au chapon de Grignols
6 janvier 2018
Le chapon de Grignols avec sa sauce aux cèpes
26 décembre 2017
filet mignon aux saveurs asiatisantes & cuisson douce
Filet mignon légèrement asiatisant avec une cuisson merveilleuse…
8 novembre 2017

6 Comments

  1. Puce dit :

    j’ai honte en disant que je n’ai jamais mangé d’osso bucco, ca donne envie!

  2. Tiuscha dit :

    J’aime bien cette version de l’osso bucco, très parfumée…

  3. laetitialily dit :

    je suis justement en train de faire un osso buco. Le tiens à l’air très bon.

  4. anne dit :

    OUI…merci l’OCI!

  5. Fabienne dit :

    J’aime l’osso bucco mais je dois avouer que j’en ai jamais fait… Et en plus, le tien est original …

  6. gracianne dit :

    Tu as de bien belles ressources, dans tes placards. Bientot fini ce sommet?

Leave a Reply

tempus mi, Aenean fringilla massa nunc Praesent eleifend at Lorem vel,