À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
sit nunc elementum in felis ultricies quis, ut tempus nec id, luctus
27 mars 20077 Comments

Je m’en vais vous poser une question ; et ne comptez pas sur moi pour me plonger dans un jésuitisme sémantique; si d’aventure vous répondez par la négative, passez votre chemin ; 😉

la cabane dans les arbres héritée d’un oncle pré-pubère qui récitait l’alphabet ourdou ou bien l’igloo offert par une marque réputée de couvertures chauffantes ne conviennent pas du tout à la démonstration suivante ;
et, ne vous méprenez pas sur mon humeur ;

loin de moi l’idée d’être belliqueuse, mais devenir la reine de la pasta-party, ça se mérite ;

votre cuisine a-t’elle le look d’une américaine, galbée et bien carrossée ?

un plan de travail face au piano ? de l’espace large comme une autoroute ? une prairie en guise de potager ? (vous le saviez, vous que c’est l’ancien mot pour plan de travail ?)
bon, je vous l’ accorde, l’open kitchen est up to date, mais malgré tout hyper fonctionnelle ;

ah, j’oubliais, êtes vous réellement Pasta-Addict ?

les aimez-vous d’un amour immodéré et sans réserve qui vous feraient même les accompagner de poumons de chèvre en sauce ?

oui, oui cela m’est arrivé dans les West-Indies chez un hôte particulièrement… pingre ! grand moment !!!

Bien, passons au choses sérieuses ;

Vous avez besoin :

de la pasta diverses et variées :
linguine à l’encre de seiche,
orechiette,
conchiglioni
rigatoni,
raviolis au jambon, aux 4 fromages et gorgonzola/ noix,

les accompagnements :

dés de tomates,
rouelles d’oignons rouges
poivrons grillés en lanières,
coquilles st jacques rosées à l’arête,
petites écrevisses éviscérées et décortiquées,
brocolis, pois gourmands, jeunes carottes vapeur
girolles,
dés de cèpes,
ratatouille,
ventrèche rissolée,

les condiments « enjoliveurs »:
fleur de câpre
piments au vinaigre,
pistaches grossièrement concassées,
noix, noisettes et pignons grillés à sec,
oignons grelots confits au balsamique et vin d’orange,
caviar de tomates,
tomates confites à la marjolaine,
menthe, basilic, coriandre, ciboulette,
piments de derrière les fagots,
picholines confites,
parmesan ( bloc de 3 livres)
crème fraîche light et normale,
olive oil ;

Ustensiles de base :
vinaigre balsamique pour déglacer les poêles,
fougasses et pains à l’ail,
4 poêles,
« tongs » pour mélanger,
raclonettes (maryse) pour nettoyer la poêle entre chaque fournée ;

Installez dans une série de raviers assortis les accompagnements choisis ; c’est peut-être le plus difficile car il vous en faudra un grand nombre ; essayez de jouer l’unité soit dans les formes, soit dans les matériaux ou pourquoi pas dans les couleurs ; les pots de conserve familia wiss ont l’avantage de faire des contenants sympas, d’être abordables pour nos bourses et de se ranger facilement aux frigidaires ;

Cuisez la pasta al dente au dernier moment ;
transvasez dans des récipients creux sur des saladiers emplis d’eau frémissante ; arrosez d’un filet d’excellente huile d’olive ;
au moment propice, préparez vous à entrer en action ;

concentrez vous ;

Gardez à proximité les herbes fraiches, le piment d’Espelette, l’huile, la crème, le parmesan et le bouillon ;

ils redonneront du pep’s à toutes vos préparations ;

le basilic, avec sa saveur fraîche et délicate sera ajouté au dernier moment ;

le romarin, variété ligneuse s’accommodera bien des sauces un peu crémeuses aux parfums de sous bois ; parce que la sauge est souvent un peu âcre, utilisez là dans les sauces mijotées à base de porc ou de veau ;

Lorsque vous vous lancez dans l’improvisation, n’hésitez pas à utiliser du bouillon ou bien de la purée de légumes comme « base » en lieu et place de l’huile d’olive et du mascarpone…

Jouez la carte des saveurs, le résultat risque d’être inattendu…. mais génial ;

.

.

Vous n’avez pas l’habitude de vous servir de purées de légumes ?

les smoothies étant dans l’air du temps, prenez votre blender ; 2 aubergines, rôties et mixées avec de la ricotta feront une excellente sauce de lasagnes par exemple ;

avec quelques poivrons grillés et épluchés vous aurez une base parfaite pour démarrer une pasta salsa ! mettez vos assiettes creuses au four th 1 pour vous faciliter la vie ;
face à votre piano et avec maestria réchauffez le contenu des assiettes avec une goutte d’huile ou une cuillère de mascarpone ;

.

chacun se servira à son gré , tendance mer, option terre, mais toujours avec une vive propension à la convivialité ;

L’enthousiasme aidant, les imaginations fileront bon train, les idées fuseront, les liaisons (gastronomiques) se noueront et vos hôtes réclameront les commandes de votre piano ;

Alors, de bonne grâce, vous délèguerez vos pouvoirs ;

Souriant vous terminerez votre soirée avec un verre de vin du viticulteur qui lui aussi aura mis toute son énergie et tout son cœur pour vous satisfaire ;

.

.

.

Rassurez vous, la liste d’ingrédients ne contient que des suggestions ;

Vous n’êtes pas obligée d’envisager de nourrir tout le village ;
à moins que, comme moi, vous ne prépariez des doggy-bags à expédier à Macha Méryl ou à Alba Pezone les reines incontestées de la pasta italienne en France ;
tout cela peut être préparé à l’avance puisque servi à température ambiante ;

organisez vous, cela prend du temps ;

il m’arrive même de préparer les bons récipients assortis de leur cuillère de service pour gagner du temps !

ça fait un peu bizarre de voir tous ces contenants vides sur la table du buffet ou bien empilés dans un coin de la cuisine, mais je vous assure que ça fait gagner du temps au moment du rush final ;

J’aime bien ça !

crédit fôtos : Lisa Hubbard, Sarah Gallagher, Maria Robledo, Todd Atkinson et…. Mamzelle Jeanne !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

chutney de mirabelles
Chutney de mirabelles au gingembre et au réglisse
10 septembre 2018
raviolis aux feves fraiches
Des tortellini ricotta et épinard aux fèves fraiches
30 août 2018
mélasse de grenade
La mélasse de grenade
17 novembre 2017

7 Comments

  1. Ondule dit :

    Oh oui oui oui!

    Moi je dis oui aux Pasta Parties!
    Et merci de citer Macha Méril, c’est vrai qu’elle est la reine de la pasta, j’ai été élevée à la Bolognaise de son « Joyeuses Pâtes » et ma maman nous en a même offert un à ma soeur ET un à moi lorsque nous avons quitté la maison… Alors que ma coloc’ est… ma soeur… Comprenne qui pourra!
    Merci pour ce blog et toutes ces idées!
    Bonne continuation.

  2. Elvira dit :

    Merci pour tous ces conseils! 🙂

  3. Irié dit :

    Les pates oui! Le poumon de chevre, beaucoup moins. Je me demande qui a pu te servir ca dans le coin?!

  4. manène dit :

    pasta

    toujours aussi raffinée !

  5. gracianne dit :

    Ca demande une certaine organisation, pas pour les ptits joueurs cette party.

  6. dumè dit :

    Bienvenue ici Ondulée ;
    welcome Manène ; quel plaisir de te trouver ici ;
    tiens prends un siège, installe toi confortablement et sers-toi de la pasta ;

    : )

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sit lectus fringilla id, quis massa felis accumsan id neque. sem,
%d blogueurs aiment cette page :