21 septembre 20094 Comments

Le temps de Fronce semble déjà balayer les souvenirs des bruschettas, et du coulis de tomates fraîches ; dommage, j’avais quelques billets sous le coude ; j’ai raté le coche, nous verrons cela l’année prochaine  ; pourtant, je me prépare à filer vers le Sud, le grand Sud, celui ou la fête de la Korité aura lieu lieu dimanche ; ou bien lundi, tout dépend de la lune  ;

dans un sud plus proche de chez nous cette fête se nomme l’Aïd el Fitr; je vois à la lueur qui s’allume dans  vos yeux que vous venez de comprendre ;

et là-bas pendant encore quelques mois, il fera chaud ; tellement chaud et humide que les moustiques se repaîtront  à loisir de notre peau claire ; remarquez, les peaux brunes ne sont pas préservées ;

les anophèles n’épargnent personne ; ils sont les vecteurs du paludisme qui tue environ 500 000 personnes par an ; la grippe A, pour le moment, 2000personnes ; c’est déjà trop, vous avez raison ;

mais le palu est une pandémie bien plus redoutable ;

à ce jour aucun vaccin n’existe ;

les chercheurs y travaillent pourtant depuis longtemps, mais les pays industrialisés ne sont pas trop concernés ; ils sont moins impliqués ;

pourtant la zone des aéroports devrait s’interroger ; chaque jour les voyageurs rapportent ces satanés moustiques avec eux ; et ils n’ont pas besoin de passeports en règle pour quitter la zone aéroportuaire, croyez-moi ;

alors, lorsque j’entends les messages de santé publique diffusés sur nos ondes, je m’interroge ; « éternuez sur votre avant-bras et n’utilisez pas la paume de votre main afin de ne pas contaminer les personnes environnantes  » ;

ok, à condition de ne pas utiliser la position qui consiste à se croiser les bras ainsi que la plupart d’entre nous font ; surtout lorsque  les frimas arrivent et que des menottes bien au chaud, c’est pas mal ! la règle essentielle, à mon sens, est de se savonner les mains ; à tout bout de champ et sans arrêt ; parce que c’est une règle de base trop souvent oubliée et que nous « les mains dans la farine » devrions nous souvenir ;

quant à ce problème majeur de la lutte contre le palu, espérons qu’il deviendra à « la mode » et sera aussi médiatisé que la grippe aviaire ou l’ESB ;

le grand Sud nous tirera alors son chapeau et il y aura de quoi ;

nous y aurons juste mis le temps ;

un autre sujet, plus léger celui-là, l’invitation de mon amie Tifenn à raconter mes mois d’été ; il s’est déroulé sans trop de fantaisie, coincée que j’étais après une op des osselets ; j’avais une vue imprenable sur certains des objets qui figurent dans ce summer memories ;  avouez que cela aurait pu être pire ; qui a dit que la confrontation quotidienne au « beau » nous rendait meilleur ?

summer 2009

je ne sais trop ce que je trouverai en arrivant ; mon 35 ème déménagement s’est effectué en douceur, ma moitié d’Orange s’acquittant des tâches les plus rébarbatives et Dallas, mon ami Dallas gérant d’une main de maître la troupe « des petites mains »  ;

j’espère seulement que la baignoire sera de nouveau libre….

sdb

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

rosier Pierre de Ronsard
Lorsqu’elle était petite fille…..
25 janvier 2017
Lettre ouverte à Catherine
8 mars 2015
365 / one day, one pix, #12
30 janvier 2012

4 Comments

  1. gracianne dit :

    Alors bon voyage vers la chaleur et vers le soleil. Take care.

  2. tifenn dit :

    Yes! j’ai de la chance 🙂 voilà un beau billet qui donne plein d’espoir aussi…
    Merci de ta mosaique, j’aime la chaise longue du Corbu et ton chat…

  3. Nawal dit :

    Alors what about la Baignoire ? …

  4. douxmets dit :

    @ Gracianne, tu parles d’un soleil… il est tombé en morceaux !
    @ tifenn, de l’espoir oui pour le moment uniquement de l’espoir ; inch allah comme on dit ici !
    @ Nawal, tout est bien agencé sur les murs ; mais la course aux belles oeuvres d’art continue ; ce continent regorge d’artistes méconnus ;

Leave a Reply

mattis elementum nunc ultricies ut ipsum