À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
adipiscing facilisis ultricies commodo Aenean accumsan consequat. sed consectetur leo

Tête de mouton rôtie

Chronique & CuisinePieds noirs
31 octobre 200812 Comments

De l’autre côté de la Méditerranée, les têtes de mouton sont un mets de roi ;

dans le quartier des bouchers, les têtes, préalablement rincées à l’eau salée, « rasées » au ciseau, flambées, ouvertes en deux à l’aide d’une hache sont mises à cuire dans un four en terre ;

la cervelle en est ôtée puisqu’elle fait aussi l’objet d’une préparation particulière ;

elle mijote avec quelques feuilles de coriandre, de l’ail, un peu de cumin, du poivre rouge pour la couleur dans un peu de beurre ;

le bonheur sur terre pour les amateurs éclairés !

mais revenons à nos têtes ; elles cuisent lentement à l’étouffée dans cet énorme contenant fermés par un mélange d’herbe et de boue ;

le lendemain, au sortir du four ou elles ont été cuites à l’étouffée, avec cette odeur de fumée si particulière, elles sont légèrement grillées ;

la chair en est fondante, les joues et la langue délicieuse avec simplement une lichette de sel et de cumin  (kamounn) ;

et, lorsque j’ai vu arriver ma moitié d’orange, très fier avec ses têtes sous le bras…. tout est remonté à la surface….

étrange sensation !

pourtant, ce n’est pas de cette façon que nous les avons dégustées ;

 

simplement au four pendant presque 45 mn avec un hachis d’ail et de persil ;

quelques loubias rouges et blancs en accompagnement ;

tout simplement parfait !

Dépeçage de la tête mouton

Dépeçage de la tête mouton

J’aime bien ça !

ce message est tout particulièrement dédié à Patrick M ;

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Conserve de petits poivrons en anti-pasti
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
5 octobre 2017
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
28 septembre 2017
Tarte au poivron et au chorizo
Tarte au poivron et au chorizo
12 juin 2017

12 Comments

  1. silo dit :

    bah ça me donne pas envie pour une fois ta recette.
    bon tu vas me dire qu’il faut dépasser ses à priori mais là je crois que c’est pas possible (

  2. papilles dit :

    heuuuuu joker 🙂

  3. Anonyme dit :

    Voila un joli billet nostalgique. J’en connais un moi aussi, qui fait ses delices de ces tetes. je crois qu’il va aimer ton billet.

  4. Nawal dit :

    Quoi c’est l’Aïd El Kébir par ici ?!? ;-))

  5. Gracianne dit :

    Voila un joli billet nostalgique. J’en connais un moi aussi, qui fait ses delices de ces tetes. je crois qu’il va aimer ton billet.

  6. Jacques dit :

    Merci beaucoup.

    Dans mon pays,à Oran,on l’appelle Bouzelouf.Cuit au four banal, sur un lit de pommes de terre,c’etait un plat de pauvres au gout et à la saveur uniques qui
    ressuscite ma mère et qui,je pense,a contribué à la formation de ma culture gastronomique.Pour ceux et celles qui voudraient s’y former,allez dans une boucherie hallal , discutez sans à priori,goutez et
    vous saurez.Encore merci.

  7. dumè dit :

    Nawal, pour moi c’est tout les jours l’Aïd…
    🙂
    Silo & Papilles vous dites ça parce que vous n’avez pas gouté…
    j’en suis sure !
    Bonjour Jacques et bienvenue ;
    Bouzelouf…. j’avais oublié ce terme !
    les plats de pauvres sont souvent des mets de roi parce que cuisinés avec simplicité tout en respectant les saveurs et le style de cuisson !
    excellente journée à vous tous ;

  8. Véro dit :

    C’est incroyable, tu es très forte: en lisant ton billet, la description de la cuisson, là, les herbes, le cumin, ben tout de suite, j’ai envie d’une tête de mouton !!!
    Non, vraiment, très forte…
    😀

  9. Pascale dit :

    Ah, là, j’avoue… je ne me jetterais pas dessus au premier abord. Mais après une initiation, la préparation sur place, avec les gens autour, why not??

  10. trabelsi hamda dit :

    la tête de mouton ne peut etre utilisee en cuisine qu en morceaux pour bien se debarrasser des vers et des siinus et des cartilages

    • dumè B dit :

      il y a mille et une versions de la tête de mouton au four ; merci de nous faire partager la tienne ;
      tu veux sans doute parler de l’Œestre du mouton qui est à l’origine de l’oestridiose du mouton ; en fait, c’est une mouche qui pond et dont la larve parasite les naseaux du mouton qui provoque des irritations des voies nasales souvent associées a du pus ; elle n’est en aucun cas nocive pour l’homme et si l’on la nettoie c’est uniquement par commodité visuelle ; en général, au moment de l’abattage on se rend compte que les nasaux sont purulents et c’est pour cette raison que l’on nettoie particulièrement ;
      mais par principe de précaution, depuis les alertes d’ESB les têtes de mouton ne sont plus commercialisés en France ; ce sont plutôt des têtes d’agneaux ; rien à voir au niveau du goût…
      cette maladie apparaît surtout en Afrique car en Europe les animaux sont déparasités ;

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo velit, risus vulputate, mattis eleifend odio in justo
%d blogueurs aiment cette page :