À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
amet, vel, pulvinar at id, mi, quis, libero. ut leo. ut Sed

Un tartare de poisson au gingembre et à la noix de coco

Chronique & CuisinePoissons et crustacés
17 novembre 20076 Comments

Depuis plus de 15 ans, ils voyagent par intermittence sur leur voilier ;

et chaque pays que nous habitions semblait leur destination ; c’est ce que j’imagine, bien que leurs itinéraires soient décidés de longue date et sans aucunes consultations….

c’est vrai qu’en métropole, nous nous voyions peu même si nous habitons à moins de 15 km ;

mais cela nous touche toujours beaucoup de recevoir un coup de fil et de les revoir ;

cette fois-ci ils ont décidé de s’associer à une action humanitaire qui pendant 4 semaines organisera un hopital ambulant dans 4 villages du Sine Saloum au milieu de ces bras de mer qui s’appellent les bolongs;
pour eux qui sont tellement friands de poisson une recette, facilement réalisable à bord du Pjuske avec des ingrédients locaux ;

Vous avez besoin
1 filet de poisson-portion par personne

3 échalotes

2 citrons verts

sel & poivre du moulin

huile d’olive

4 cuillères à café de gingembre émincé puis râpé

3 cuillères à soupe de noix de coco râpée ;

Veillez à n’utiliser que du poisson extrêmement frais ; ici de la badèche ou bien du capitaine ; en Europe du maigre ou de la daurade ;

c’est important puisque le poisson n’est cuit que par l’acidité du citron ; émincez au couteau le poisson en fins morceaux de la taille d’un ongle ; épluchez le gingembre et râpez-le ; coupez les échalotes en petits morceaux ; salez et poivrez ;
à l’aide d’un marteau, brisez la noix de coco ; avec cette manière de procéder, vous n’aurez pas la possibilité de récupérer l’eau de coco ;
si vous souhaitez l’utiliser, vous devez, armé d’un gros tournevis et d’un marteau faire 2 trous au sommet ; je vous préviens, C’est pas pour les goosses !!! comme on dit en Calédonie ; 😉

lorsque la noix est brisée, prélevez de la chair et râpez ce dont vous avez besoin ;
mélangez tout dans un saladier et arrosez du jus des citrons ainsi que de quelques cuillères de bonne huile d’olive ;

une astuce de présentation ? utilisez la boite de conserve qui contenait la terrine que vous appréciez tellement ; après l’avoir lavée et à l’aide d’un ouvre-boite, retirez le fond de la boite ; cela vous fera un cercle de présentation à moindre frais ;

si vous le lavez, il vous rendra service de nombreuses fois ; remplissez-le de votre préparation en tassant un peu ; démoulez ; c’est prêt !

J’aime bien ça !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

gratin de poisson aux cèpes
Gratin de poisson, crevettes et cèpes.
13 octobre 2018
sandwich au thon, fèves, parmesan
Sandwich au thon et aux fèves
28 juin 2018
Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018

6 Comments

  1. Anonyme dit :

    Très belles photos

  2. Anonyme dit :

    Un très beau billet et une très appétissante recette!

  3. Vanette dit :

    Oulala, faut absolument que je teste ça. Ca a l’air carrément divin… Tout ce que j’aime. Va falloir que je me hisse chez Pam. Bisous bisous

  4. Gracianne dit :

    Apres l’avion, prenons la mer. Mais ou s’arretera t’elle?

  5. Jalene dit :

    Short, sweet, to the point, FREE-exactly as inmfortaion should be!

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

odio porta. ante. luctus leo. mattis Sed venenatis, id, velit, commodo
%d blogueurs aiment cette page :