À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Joli lapin préparé en civet

Plat completViandes
lapin en sauce à la polenta
19 septembre 2016 / By / Post a Comment

Le lycée agricole de Coconi qui fait office d’a.m.a.p ici me livre régulièrement des lapins de ferme ; ils sont rondouillards, fermes et savoureux…..

 

Vous avez besoin pour la marinade

1 beau lapin découpé en morceaux

1 l d’excellent vin rouge

3 carottes

2 oignons

3 gousses d’ail

sel & poivre du moulin

1 doigt de gingembre épluché & émincé

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

ensuite…..

1 cuillère à soupe bombée de fécule de pomme de terre

1 livre de champignons variés & nettoyés

3 gousses d’ail écrasées

persil ciselé

200 g de ventrèche ou de lardons

3 cuillères à soupe d’excellent vinaigre

1 cup de polenta

75 cl d’eau

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

2 gousses d’ail

100 g de parmesan fraîchement râpé

lapin au vin & polenta

faites mariner le lapin découpé pendant 24 h au frigidaire ; puis, égouttez-le et faites le revenir à feu vif avec de l’huile d’olive dans une grande sauteuse ; vous pouvez retirer le foie de la marinade et le poêler 5 secondes pour un autre usage : le saupiquet ;

réserver et faites légèrement rissoler les lardons, les oignons et les carottes ; verser la marinade dans la cocotte et ajouter la cuillère de fécule ; mélangez et ajoutez les morceaux de lapin ; laissez frémir pendant 1h ;

cette fois-ci j’ai utilisé comme contenant un « slow-cooker » cadeau d’une amie Sud-africaine ;  à cause des coupures d’électricité intempestives, je ne l’avais que très rarement utilisé aux Comores ; sauf pour faire du confit avec un magnifique canard gras rapporté de Madagascar…..

ici, je n’ai encore jamais vécu de coupure d’électricité ; j’ai donc laissé mon lapin mijoter pendant 1h30 à température extrêmement douce ; à mon retour j’ai rajouté les champignons, l’ail écrasé et le persil ciselé ;

à ce moment là, préparez la polenta ; dans 75 cl d’eau bouillante ajoutez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive , du sel puis la farine de maïs en pluie ; remuez pendant environ 5 mn jusqu’à ce que la semoule se détache de la casserole ; ajoutez à ce moment là l’ail passé au presse ail et le parmesan râpé ;

versez la polenta dans un plat rectangulaire ; étalez d’une manière uniforme et réservez ;

il ne vous reste plus qu’à gouter l’assaisonnement du civet ; le gingembre apporte à la sauce une note de fraîcheur très agréable ; cependant, je vous conseille d’ajouter le vinaigre à ce moment là ; il donnera du pep’s à la sauce ;

servez aussitôt la polenta découpée en carrés accompagnée du lapin et de sa sauce ;

et….. j’aime bien ça !

11 ans aujourd’hui que je partage avec vous mes recettes, mes trucs mes astuces et mes photos….. merci Toikimelis de m’avoir aidé à progresser…. 😉

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Ragout de morue au olives noires et poivre vert
Ragout de morue au olives noires et poivre vert
25 avril 2017
lapin à la moutarde ancienne
Lapin à la moutarde ancienne
15 avril 2017
Tourte au poireau, fenouil et truite fumée
3 avril 2017

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :