À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Je trouve pour vous….
Nullam Donec mattis ut eleifend justo nec

Exercice de style avec Saint-Pierre

PhotosPoissons et crustacés
21 février 20096 Comments

Locavore  (sans le savoir) depuis longtemps, je vis au gré des marchés  et des saisons ; se caler sur « les arrivages » n’a duré qu’une saison ; le temps pour moi  de comprendre qu’un magazine de filles acheminé par bateau arrive pile à la bonne saison lorsque je vivais aux antipodes ; les « arrivages avion » quant à eux étant absolument désastreux pour ma bourse ; mais l’expérience fût parfois intéressante et parfumée… un camembert après trois mois de mer, fût-il excellent au départ de Normandie, a un goût… bizarre arrivé à destination ;

accepter de se nourrir avec des produits proche de chez soi relève d’une logique élémentaire, vous n’êtes pas sans l’ignorer ;  excepté pour les épices qui ne doivent la richesse de leurs senteurs qu’aux pays traversés ; le poivre de Zanzibar, la vanille de l’île Bourbon, la muscade des Moluques, la semence de paradis nom  communément donné à la maniguette, la cardamome du Malabar, autant de noms qui a eux seuls nous font voyager…

alors, lors-qu’au détour d’une allée je déniche quelques magnifiques spécimens de ce poisson à la chair si fine, à la texture si parfaite, à la délicatesse si accomplie…

ce poisson est considéré comme laid et je le trouve beau ;

il se suffit amplement à lui même, pas d’exhausteur de saveurs pour lui ; poché dans un léger court-bouillon, rôti, grillé tout lui convient ; à condition de le protéger, de veiller sur lui ;  sa peau garantira son moelleux donc pas de chaleur intense sous  peine de perdre cette délicieuse sensation ; vous savez, celle qui vous fait dire que ces petits moments de bonheur volés…

aucune idée pour le moment du sort qui leur sera réservé ; un beurre blanc ? un rougail ?

vous avez surement des suggestions….

en attendant, voici quelques jolis  St Pierre !

J’aime bien ça !

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

gratin de poisson aux cèpes
Gratin de poisson, crevettes et cèpes.
13 octobre 2018
sandwich au thon, fèves, parmesan
Sandwich au thon et aux fèves
28 juin 2018
Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018

6 Comments

  1. tifenn dit :

    Les clés d’un bon goût en bouche! sinon j’ai une préférence pour le rougail!

  2. gracianne dit :

    Non, pas de suggestions. C’est mon poisson prefere je crois. Juste poele au beurre demi-sel, avec des pommes de terre a l’eau. mais j’ai des gouts un peu frustres. Je me ferais bien locavore de bord de mer.

  3. gracianne dit :

    Des petits St Pierre, ca existe. Et oui, j’ai une grande poele a poisson ovale, pourquoi?

  4. Tara dit :

    Je penche aussi pour une « simple  » cuisson beurre et fleur de sel : et laisser sa chair parler !
    En attendant, tu me fais rêver !

  5. lorene dit :

    A quand le livre Dumè ?!!!

    Quand je te dis que tu me mets l’eau à la bouche !!!!!!! 🙂

    Grosses bises et à bientôt

Participez à la conversation !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id luctus pulvinar massa porta. non fringilla ut
%d blogueurs aiment cette page :