Pressée de rougets à la coriandre fraîche

Pieds noirsPoissons et crustacés
1 mai 20085 Comments

Les beaux jours approchant, vous aurez probablement envie de préparer des buffets plein de fraîcheur ;

cette terrine peut s’accompagner d’un coulis de tomate, mais comme ce n’est pas tout à fait « ma tasse de thé », j’ai préféré l’accompagner d’une vinaigrette légèrement revisitée ;

à condition de la trancher et de parfaitement l’emballer, vous pouvez tout à fait la congeler ;

Vous avez besoin

2 kg de filets de rougets

2 cuillère à soupe d’ huile d’ olive

1 botte de coriandre

25 cl de gelée claire

sel épicé « accent asiate »

Rincez à l’eau claire les filets de rougets, épongez-les et poêlez rapidement dans une sauteuse avec l’ huile ; pour une version plus simple mais aussi plus esthétique mettez vos filets sur une plaque préalablement huilée dans un four trés chaud pendant environ 5 mn ; déposez les filets dans une terrine en intercalant à chaque couche du sel citronné et des brins de coriandre ciselé

versez la gelée claire (reconstituée) ;

mettez au frigidaire pendant quelques heures le temps que la gelée prenne bien ; avec une petite planchette découpée (puis emballée dans du papier film) à la mesure de votre moule à cake ou bien de votre terrine, mettez sous presse une nuit ; cette pseudo presse vous sera utile pour toutes vos terrines, pâtés…

coupez délicatement en jolies tranches ; assaisonnez de cette petite vinaigrette dont vous me direz des nouvelles :

1 jus de citron vert

1/2 mangue écrasée

huile neutre

sel épicé  « accent spicy »

J’aime bien ça ;

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Rouget grondin aux poivrons et chorizo
Rouget grondin aux poivrons et chorizo, rougail tomates
22 mai 2018
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
Conserve de petits poivrons en anti-pasti
5 octobre 2017
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
Cocotte de porc à la soubressade et à la frita
28 septembre 2017

5 Comments

  1. Anonyme dit :

    A l’huile d’olive et à la coriande que je peux qu’approuver cette façon de cuisiner les rougets …

  2. Doriann dit :

    Et pour continuer ta liste… tes recettes moi je les avale par les yeux ! enfin d’abord par les yeux, ensuite ça monte dans la tête qui demande à l’estomac… qui dit hoooooo oui !!! ça remonte… ça tombe dans les pieds qui vont chez le poissonnier… et au final c’est ensuite la bouche qui avale ! et pas de raisons que ça change !

  3. Anonyme dit :

    J’aime beaucoup le rouget, surtout accompagné de mangues, mais en dés !

  4. Gracianne dit :

    2 kgs de filets de rouget, rien que ca! Mais c’est de la terrine de luxe ca Madame!
    La photo des rougets est superbe.

  5. dumè dit :

    *Dorian, j’aimerai bien voir ça ;
    ça doit valoir son pesant de cacahuètes !
    * j’avoue Fabienne que c’est mon style de cuisine préférée à moi aussi ;
    * Sha, n’oublie pas de me raconter avec une brunoise de mangue ; elle doit être un peu ferme pour bien la couper ;
    * Gracianne, tu sais bien qu’à Dakar les rougets valent peanuts ! mais en Europe, j’utilise volontiers les filets surgelés de Mr Trucmuche ;

Leave a Reply

id ante. venenatis libero diam ut justo