À PROPOS...

Vagabonde dans l’âme et voyageuse parfois par obligation, j’ai eu envie d’écrire il y a déjà longtemps ; le premier prétexte venu m’a intéressé et c’est pour cela que vous avez longtemps trouvé des recettes de cuisine ici ; un peu d’ici, un peu d’ailleurs selon l’humeur du moment et l’air du temps ;

Abonnez-vous
Rechercher une recette ou un billet
Catégories

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

Ailleurs...Océan IndienPhotosTranches de vie
big fich
24 octobre 2012 / By / 12 Comments

Poulet congelé, boeuf congelé du Kenya ou du Brésil, mouton congelé (avec des coupures d’électricité longues comme un jour sans pain, vous imaginez l’état sanitaire….) ; le cochon est introuvable car impur (rappelons que nous sommes dans un pays musulman), pas ou peu de fromage au lait cru, par contre des yaourts yéménites et des épices odorantes ;

canelle Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

épices Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

 

 

dorade coryphène 580x359 Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

 

 

 

1 IMG 0454 580x580 Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

LOBSTER 580x580 Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

sashimi 580x472 Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

 

les courses sont toujours un peu particulières avant le départ : le vinaigre transvasé dans des contenants plastiques pour éviter la casse, des cèpes & girolles séchés puis mixés pour les sauces, du soyo pour le poisson cru accompagné de moutarde wasabi, des moules pour les cannelés bordelais, des cous farcis sous-vide (recette à venir cuisinée juste avant de partir), des magrets de canard pour d’excellents jambons de magrets….

sans parler de ma nouvelle lubie : l’antésite, vieille recette de notre enfance ;

Voila, pour ceux et celles qui se demandaient comment nous « survivions » dans le cabanon du bord de mer….

les connexions internet sont très sommaires : 11MBytes à l’heure ou je vous parle, les coupures d’électricité quotidiennes, l’eau est livrée en camion mensuellement car trop loin du centre ville ; l’hivernage arrivant, les pluies incessantes vont recommencer et l’humidité augmenter ; mais bon !

nous avons ici quelque chose de rare dont nous bénéficions toute la journée :

1 RIMG0251 Etat des lieux par une cuisinière gourmande en Grande Comore

 

A tout bientôt les amis !

PS : quelqu’un sait-il comment mettre en ligne une vidéo sur un blog wordpress avec une connexion proche du néant ?

 

et sur Facebook...

Vous aimerez aussi

Rougail saucisses
Le rougail saucisse
1 mars 2017
Punch des Seychelles 🇸🇨
Le punch made in Seychelles
24 janvier 2017
jacques
Le jardin mahorais
7 novembre 2016

12 Comments

  1. Lulu Capdevielle via Facebook dit :

    et ben moi ca me donne envie d´y aller!!! des baisers!!

  2. gracianne dit :

    J’aime beaucoup, beaucoup, la chute 🙂
    Et toutes ces photos de poissons brillants a peine sortis de l’eau.
    Merci de donner des nouvelles illustrees.

    • dumè B dit :

      tu me connais bien, toi diiis donque !!!!
      🙂
      premier w.e en solo sur l’île ; si les dieux de l’internet sont cléments avec moi, je mets à jour toussa, toussa ;

  3. tifenn dit :

    rrrooo les citrons verts…. tout a l’air de bien aller… bisettes

  4. Annie dit :

    Savoir apprécier ce qu’on a et ne pas se lamenter sur ce qu’on n’a pas… tu as bien raison de te régaler de poisson, de citron vert, de lagon… tout ça me fait bien envie. Tu auras bien le temps de déguster mouton ou porc… à ton retour ici 😉

  5. ma Lulu, viens je t’attend ! 🙂

  6. ma Lulu, viens je t’attend ! 🙂

  7. tifenn dit :

    au fait, tes aubergines : un régal!!!! bisettes du bout du mode.

  8. brigitte dit :

    non, non, non et non tu ne me fais pas pleurer sur le sort de vos papilles !!
    avec ton talent et tous ces poissons doivent se bousculer à ta table ma belle comorienne adoptive.
    En passant par you tube pour ta video et surtout aux heures où les zot’ se connectent moins et patience.

Participez à la conversation !

%d blogueurs aiment cette page :